PSG NewsRevue de presseSélections

Revue de presse PSG : Alaba, Mbappé, Kimpembe

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse du pays ce mardi 10 novembre 2020, un dossier mercato pour débuter.

“Depuis près de neuf mois, l’avenir de David Alaba alimente l’actualité du Bayern”, observe France Football au sujet du défenseur autrichien de 28 ans représenté par son père Georg et l’intermédiaire Pini Zahavi. “Il y a deux ans, l’Israélien était parvenu à faire de Lewandowski le joueur le mieux payé de l’histoire du Bayern (19M€ brut annuels). L’objectif des Alaba était clair : prolonger (son contrat expire en 2021) et percevoir les mêmes émoluments. Mais alors que Zahavi leur exposait ces exigences fin juillet, les dirigeants du Bayern étaient consternés, à l’image de Salihamidzic, le directeur sportif, tapant violemment sur la table avant de lancer à Zahavi : “Dans quel monde vivez-vous ?” Ils ont alors proposé 5 ans de contrat avec un salaire de 11M€ brut par an et 6M€ de primes, fixant le 1er novembre comme date butoir. Enfant du club, Alaba a toujours fait l’unanimité à Munich. Mais son attitude depuis plusieurs semaines a débouché sur une vague de critiques. […] “Être condamné à laisser partir libre un joueur de cette qualité est une catastrophe, a lâché Salihamidzic. Nous serions heureux que David nous envoie un signal fort, mais je ne vois pas d’issue favorable” S’il rêve de rejoindre Barcelone ou le Real, il pourrait rejoindre Pep Guardiola à Manchester City… À moins que le PSG, très intéressé, ne parvienne à le séduire.”

Du côté de l’équipe de France, concernant Kylian Mbappé et Presnel Kimpembe, on se dirige logiquement vers un double forfait contre la Finlande, en amical demain (21h10). “Ils espèrent pouvoir jouer au Portugal samedi”, écrit Le Parisien. Kylian Mbappé, “qui vient de manquer deux matches avec le PSG à cause de sa cuisse droite, s’est contenté de trottiner au côté du préparateur physique, Cyril Moine. Touché à un pied, le défenseur central est resté en salle. […] Une fois n’est pas coutume, les Bleus n’effectueront pas leur entraînement de veille de match sur la pelouse du Stade de France. L’équipe fera ses ultimes réglages à 17h30 à Clairefontaine.”

“La gestion du Mbappé lors des précédents rassemblements avait refroidi les relations entre la FFF et le PSG. Blessé aux ischios, l’attaquant a fait l’objet de nombreux échanges ces derniers jours entre son club et la Fédération”, explique L’Equipe. “Pas enthousiaste à l’idée de voir son duo d’internationaux français convoqués, le PSG, déjà peu satisfait en octobre de la gestion de l’attaquant, se montrait fataliste ces derniers jours tout en affichant une volonté de donner le tempo de la reprise. En interne, puisque le club ne peut pas s’opposer au départ de ses joueurs en sélections aux dates de la FIFA, l’idée qui prévaut est de collaborer le plus intelligemment possible. Une politique « gagnant-gagnant » partagée par Deschamps. […] Pour fluidifier les relations avec le PSG et Mbappé, les Bleus disposent d’un atout non négligeable : proche de la famille du joueur depuis sa période monégasque, l’intendant des Bleus Bachir Néhar assure régulièrement, et pour des sujets très divers, le pont entre les deux parties. Les deux camps s’accordent sur un point ces dernières heures : la participation de Mbappé au match contre le Portugal, en bonne voie, dépendra de l’évolution des prochaines séances. “Si les sensations sont bonnes, le faire jouer samedi ne serait pas un risque considérable”, glisse un proche du dossier.”

Bouton retour en haut de la page