PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Angers, fin de la Super League, Al-Khelaïfi, Neymar, Verratti…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce mercredi 21 avril 2021. L’union des 12 clubs fondateurs de la Super League a explosé ses dernières heures. Face aux oppositions, les six clubs anglais se sont officiellement retirés. L’Inter a également quitté le navire. “Ils pensaient convaincre le monde du football en proposant plus de matches à fort enjeu, et visaient des revenus colossaux en s’assurant un ticket permanent dans une épreuve quasiment inaccessible aux autres équipes du continent… Mais les douze «mutins», ont commencé à douter de manière aussi tonitruante qu’ils avaient fait sécession dans la nuit de dimanche à lundi”, constate l’AFP. Pour le constat que l’on constate depuis cette nuit : un démembrement qui secoue Florentino Perez et Andrea Agnelli. La Super League a indiqué – via un communiqué – qu’elle suspendait son projet pour le remodeler.

“Réélu au comité exécutif de l’UEFA et pourfendeur du projet de la Super League, avec les dirigeants du Bayern, le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, vient de vivre une séquence favorable qui renforce ses positions au sein de l’instance européenne”, observe Le Parisien. “En jouant la carte de la légitimité et de la fidélité à l’UEFA, il a su adop­ter la bonne stratégie. […] Il lui reste à recoller les morceaux et à rapprocher les positions entre les dissidents et les responsables de l’UEFA. S’il réussit son pari de remettre les différentes parties autour de la table, le président du PSG aura largement œuvré pour le bien du football mais aussi pour son pays, le Qatar, régulièrement attaqué. Sans compter que le patron du PSG va de plus en plus peser sur les décisions de l’UEFA.” Le journal francilien nous apprend que depuis leur arrivée à l’été 2019, Keylor Navas et Sergio Rico ont noué une amitié forte qui va au-delà du terrain. Avec une con­ne­xion religieuse. C’est l’Espagnol qui devrait débuter le match.

Car aujourd’hui, c’est jour de match pour le PSG, avec la réception d’Angers (18h45) au Parc des Princes pour un quart de finale de Coupe de France (Rumilly Vallières et Montpellier se sont qualifiés hier). Et Neymar “devrait disputer deux matches d’affilée entre la réception d’Angers et le déplacement à Metz, samedi, en L1. Une bonne nouvelle avant la demi-finale de C1 le 28 avril”, peut-on lire dans L’Equipe. “Ce ne sera pas le cas de Verratti. Le staff parisien, qui n’a souhaité prendre aucun risque, préfère que l’Italien réalise un travail physique afin de récupérer au mieux de son 2e Covid. Et qu’il puisse ensuite enchaîner les rencontres en cette fin de saison déterminante pour son club, en lice pour un triplé. Pour ce rendez-vous de Coupe de France, Paris sera de nouveau privé de Navas (épaule), Rafinha (lombalgie), Marquinhos (adducteur), Diallo (mollet) et Bernat en phase de reprise. Comme à chaque rencontre, Pochettino va donc devoir composer et procéder à plusieurs changements. “

Bouton retour en haut de la page