PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Danilo, séminaires, groupe, défaite à Kielce…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce vendredi 23 octobre 2020, veille de réception de Dijon samedi (21 heures, Canal+) pour le compte de la 8e journée de Ligue 1. Une rencontre pour laquelle Thomas Tuchel sera privé de Gana Gueye (ischio-jambiers), Leandro Paredes (ischio-jambiers), Marco Verratti (ischio-jambiers), Juan Bernat (genou), Layvin Kurzawa et Angel Di Maria (suspendus).

“Danilo doit hausser le ton”, titre Le Parisien. “La sentinelle portugaise n’a pas convaincu pour son premier match. Il doit maintenant trouver ses marques pour accroître son influence sur le milieu de terrain du PSG. […] Danilo n’a pas pris le moindre risque, et cela peut facilement s’expliquer par un manque de repères. Il n’a adressé qu’une passe à Di Maria, aucune à Mbappé et 5 à Neymar.” En ce qui concerne le groupe, Thilo Kehrer a repris l’entraînement individuel sur la pelouse. Il est donc encore trop juste pour rejouer en match. Idem pour Mauro Icardi (travail en salle). “La principale nouvelle rassurante concerne Julian Draxler qui s’entraîne normalement. Il pourrait être titulaire contre le DFCO, explique Le Parisien. Marquinhos (adducteurs), en revanche, s’est de nouveau entraîné seul, ce jeudi.

En outre, les séminaires au Parc des Princes représentent “un business en plein essor”, rapporte le journal francilien qui les chiffre à une centaine cette année. “Dîner en bord de pelouse avec des clients, foot-curling ou traditionnel colloque dans de luxueux salons, tout est possible ou presque dans le stade. Le seul interdit est la pelouse, jalousement couvée. Le PSG fait de cette activité une cible de développement, lit-on. La facture moyenne des séminaires s’élève à 24.000 €, selon le club. Le département rapportera plus de 2M€ cette année. On accueille des entreprises du CAC 40 comme des TPE, explique Nicolas Arndt, le directeur de la billetterie et des hospitalités. Le Parc est un lieu iconique. Avec 30 matchs par saison, si on compte les lendemains et les veilles de match où le stade n’est pas accessible pour des questions d’organisation, il reste 200 dates exploitables.”

Enfin, la section handball du PSG a concédé une troisième défaite en quatre matches de Ligue des champions. Cette défaite “sans démériter” 35-33 en Pologne face à Kielce est inquiétante, constate L’Equipe. Et “si la saison européenne venait à s’arrêter prématurément pour des raisons sanitaires, Paris serait hors-course pour les deux premières places, peut-on lire. Le prochain match, initialement prévu dimanche à Tremblay, étant reporté, les Parisiens disposent d’une petite semaine pour préparer la réception du Vardar Skopje, le champion d’Europe en titre. Vu la tempête qu’ils traversent en ce moment sur la scène européenne, ce ne sera vraiment pas du luxe pour se remettre la tête à l’endroit.” Ce sera sans Nikola Karabatic, victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit samedi dernier. Il sera opéré le 4 novembre.

Bouton retour en haut de la page