Ligue 1PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Dijon, effectif, couvre-feu…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce samedi 24 octobre 2020, jour de match au Parc des Princes contre le Dijon FCO (20e de la Ligue 1). Une rencontre pour laquelle la liste des indisponibilités est impressionnante. Kehrer, Bernat, Gueye, Paredes, Verratti, Icardi sont blessés, Di Maria et Kurzawa suspendus, Navas, Florenzi et Jesé très incertains. Soit une équipe entière sur le flanc. A cela il faut ajouter les mises au repos programmées de Kimpembe et Mbappé en prévision du déplacement à Istanbul de mercredi. Le réveil musculaire ce matin déterminera définitivement le groupe retenu.

“Avec cinq succès consécutifs, le PSG (2e, 15 pts) entretient la meilleure série du Championnat dans le domaine, ce qui lui a permis d’entrevoir la place de leader après un départ raté. Mais les espoirs nés de cette dynamique ont été évaporés par l’inquiétant revers subi à domicile contre Manchester United (2-1) mardi en Ligue des champions, qui a replongé le PSG dans le doute, commente l’AFP. “Le champion en titre se doit une revanche ce samedi (21h). La lanterne rouge Dijon, habituée aux corrections au Parc des princes, semble l’adversaire idéal pour ce genre de mission: d’ailleurs, ce sont les Bourguignons que les Parisiens avaient battus en mars 2019 (4-0) après leur élimination européenne contre… Manchester United.” Ce que confirme Le Bien Public : “La pelouse du Parc des Princes ne réussit pas du tout au DFCO, qui n’a jamais été en mesure de marquer le moindre petit but au Paris Saint-Germain chez lui.”

L’Équipe se demande si le PSG est mieux armé que la saison passée. “Ce débat divise les anciens que nous avons consultés”, explique le journal sportif. “On sait que Tuchel n’est pas totalement satisfait. Il aurait notamment aimé un défenseur central supplémentaire, comme il le répète en privé. […] Peut-être parce qu’il juge ce recrutement à partir de son œil d’entraîneur, Luis Fernandez considère que les renforts sont de qualité et vont permettre au PSG de bien figurer partout. “Le PSG a une équipe pour lutter en C1, dit-il. Au milieu, tu t’es renforcé, tu as ta sentinelle. Florenzi est très bon et Kean talentueux. Pour moi, l’effectif est bon, même meilleur.” Comme toujours les résultats, notamment en Ligue des champions, livreront le verdict à ce débat.”

Le Parisien estime que le couvre-feu est un “allié de circonstance du PSG.” Et on peut lire ceci : “Cantonnés à leur domicile dès qu’ils ne jouent pas, les joueurs retrouvent les habitudes des soirées à la maison, loin des restaurants ou des nuits de la capitale que certains affectionnent. Cependant, ce couvre-feu va jouer sur l’aspect psychologique et physique. […] Le PSG est sans doute le club le mieux structuré de France pour accompagner les membres de l’équipe qui auraient des difficultés à gérer l’isolement ou la nouvelle logistique. Il peut mettre des menus à disposition des joueurs qui le souhaitent. Il travaille aussi avec une conciergerie de luxe susceptible de répondre aux petits et grands besoins des stars. La plupart disposent en sus d’un cuisinier à domicile. Et puisque le couvre-feu ne concerne pas le travail, les Parisiens seront encore dehors régulièrement, avec deux matches par semaine en nocturne jusqu’au 7 novembre.”

Bouton retour en haut de la page