PSG News

Revue de presse PSG : Draxler, Emery, Kluivert, Hiddink, Van Dijk, Ricardo Rodriguez, Bacca…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce mercredi 21 décembre 2016.

“Emery joue son avenir. Un revers, et le total de 36 points qui irait avec, validerait le plus mauvais bilan à mi-saison de l’ère QSI. Et alimenterait les doutes actuels entourant le technicien. Au point de lui être fatal ? L’hypothèse n’est pas à exclure, affirme L’Equipe. Aucun plan B n’est activé. Mais en coulisses, Patrick Kluivert, après avoir glissé au détour de conversations qu’il ne serait pas contre un passage par le banc parisien, prend conseil. Le directeur du football sollicite parfois son ex-sélectionneur Guus Hiddink. […] En cas de succès, Emery devrait s’acheter du temps. Un peu. Six semaines en fait. Les dirigeants parisiens auraient ainsi le regard porté sur le début de l’année : avec ces fameux matches contre les petits – Metz, Bastia, Dijon -, et deux chocs, d’abord contre Monaco (28 janvier) puis face au Barça (aller le 14 février). Une période à l’issue de laquelle ils jugeront définitivement la portée de la greffe Emery.”

“Ce n’est plus un, ni même deux mais peut-être trois joueurs que le PSG va recruter cet hiver, ajoute le quotidien sportif. Initialement, cet hiver, les dirigeants avaient ciblé le recrutement capital d’un avant-centre. Si Alario n’est pas l’élu, un autre nom figure sur la liste des dirigeants parisiens : Carlos Bacca. Nasser al-Khelaïfi a rencontré l’agent de Julian Draxler, Roger Wittmann. En interne, cette piste ne ferait pourtant pas l’unanimité. Car si Draxler est doué, il est aussi irrégulier et capable tout autant d’enflammer une rencontre que de disparaître pendant plusieurs matches. À 40 ou 45M€ l’indemnité de transfert, ça peut faire cher l’intermittence. Au PSG, on confirme qu’il s’agit d’une piste très sérieuse, au point qu’un accord serait imminent entre le joueur et le club, selon certaines sources. […] L’incertitude entourant l’état de santé de Layvin Kurzawa, victime d’une pubalgie qui le handicape, ainsi que le départ de Maxwell en fin de saison, ont poussé les dirigeants à pister un latéral gauche. Unai Emery a proposé Ricardo Rodriguez, mais cette solution ne serait pas du goût de Patrick Kluivert. Pour un défenseur central, le nom de Virgil Van Dijk, grand espoir des Orange, revient. Mais il semble que ce soit davantage pour l’été prochain.”

Enfin, dans L’Equipe, on apprend que Huawei ne prolongera pas. “Différentes raisons expliquent ce non-renouvellement : la société chinoise semble vouloir s’orienter vers d’autres partenariats, et elle n’aurait pas vu d’un très bon œil, il y a quelques semaines, l’arrivée d’Ericsson comme nouveau sponsor parisien.”

“Mobilisation générale à tous les étages du PSG. Sur le terrain, la victoire est impérative, et ce n’est pas qu’une formule, écrit Le Parisien. Dans le même temps, le PSG s’active en coulisses sur le dossier brûlant du mercato hivernal, Julian Draxler. Ces derniers jours, les négociations se sont même concrétisées par une offre de contrat entre le PSG et le joueur offensif de Wolfsburg. Les deux parties seraient tellement proches d’un accord qu’un certain optimisme règne désormais dans les couloirs du club parisien. Dans l’entourage de Draxler, la tonalité est toutefois plus mesurée. «Rien n’est fait, assure un conseiller du joueur. Julian hésite encore entre le PSG et Arsenal. Pour le moment, il réfléchit. Une décision sera prise dans les prochains jours». Wolfsburg réclamerait près de 40M€. Les prochains jours s’annoncent donc déterminants.”

“Officiellement, il n’est pas menacé. Mais Unai Emery traîne depuis suffisamment de temps ses crampons et ses paperboards dans les vestiaires du foot pro pour connaître les conséquences d’un éventuel accroc ce soir contre Lorient, lit-on par ailleurs. Gouverner c’est prévoir et il est confirmé que l’état-major parisien se renseigne et échange avec plusieurs entraîneurs libres. Au cas où… Clarence Seedorf et, surtout, Roberto Mancini ont ainsi été approchés.”

“Pour clore la phase aller, Lorient se déplace ce mercredi au Parc des Princes pour affronter des Parisiens qui n’ont plus gagné depuis trois journées. Les Bretons, qui ont été un peu la bête noire du PSG par le passé, ont le droit d’y croire une nouvelle fois, à condition d’y mettre tous les ingrédients” juge Le Télégramme.

Bouton retour en haut de la page