Revue de presse PSG : équipe de France, Barcola, Pays-Bas…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce vendredi 21 juin 2024. La France qui peut se qualifier pour les huitièmes de finale de l’Euro, Barcola, la surprise du onze de Deschamps ?…

Une Le Parisien 21 062024
Le Parisien 21 06 2024

Dans son édition du jour, Le Parisien évoque le match entre la France et les Pays-Bas. Si les Bleus ne s’inclinent pas, ils seront qualifiés pour les huitièmes de finale de l’Euro. Une rencontre que ne devrait pas débuter Kylian Mbappé, victime d’une fracture du nez lors de la victoire contre l’Autriche lundi (1-0). Ses appels tranchants dans la profondeur, sa vitesse et la menace constante qu’il fait peser sur un adversaire pourraient terriblement manquer contre les Néerlandais, avance le quotidien francilien. Les coéquipiers de Xavi Simons ne devront également pas perdre pour aussi espérer une qualification en huitièmes. Cette rencontre entre les deux équipes s’annonce donc comme une nouvelle lutte. Contre l’Autriche, il a manqué à la France des attaquants qui marquent, note Le Parisien. Même si Mbappé n’est pas titulaire, Didier Deschamps ne va pas tout changer dans son attaque. « Il y aura quelqu’un à sa place et de ce trio doivent jaillir un feu, une révolte et une flamme dans une partie où ils n’auront a priori pas toujours le ballon. »

Le Parisien 21 06 2024 1

Avec la très probable absence de Kylian Mbappé, Le Parisien se demande quelle attaque alignera Didier Deschamps contre les Pays-Bas. Lors de la mise en place tactique, le sélectionneur des Bleus a brouillé les pistes. Deux animations offensives s’opposaient, indique le quotidien francilien. « La première était composée, de gauche à droite, de Barcola, Giroud et Dembélé, avec Griezmann en soutien de ce trio. Dans le camp d’en face, on y trouvait Coman, Thuram et Kolo Muani, soutenus notamment par Kanté et Warren Zaïre-Emery. » Le Parisien indique qu’il est difficile, à la lecture de ces différentes associations, d’affirmer que l’une ou l’autre démarrera face aux Pays-Bas. « Et il n’est pas du tout exclu qu’un trio encore différent soit aligné dans le onze de départ. » Le quotidien francilien explique qu’à l’heure actuelle, l’hypothèse la plus probable serait que Marcus Thuram débuter dans l’axe avec Ousmane Dembélé à droite. Le poste d’ailier gauche se jouerait entre deux joueurs du PSG, Randal Kolo Muani et Bradley Barcola. Ce dernier marque des points au fil des entraînements et continue de faire bonne impression, avance Le Parisien. L’imaginer bousculer la hiérarchie n’a rien de farfelu, conclut le quotidien francilien.

A voir aussi : Euro 2024 – EdF : Olivier Giroud séduit par Bradley Barcola

canalsupporters.com
Une Lequipe 21 06 2024
Lequipe 21 06 2024

Dans son édition du jour, L’Equipe évoque également le match entre la France et les Pays-Bas qui pourrait permettre aux joueurs de Didier Deschamps de se qualifier pour les huitièmes de finale de l’Euro. Si la France gagne, elle sera qualifiée quoi qu’il arrive. Elle pourrait même être assurée de terminer première si la Pologne ne s’impose pas contre l’Autriche. Si les Bleus perdent, ils pourront dire adieux à la première place, lance le quotidien sportif. « Se qualifier dès maintenant est tout à la fois un objectif sportif, athlétique et social. » L’Equipe explique que s’il est difficile de plaindre les Bleus pour leur long voyage en car et leur retour à trois heures du matin de Düsseldorf après la rencontre contre l’Autriche, ce dernier a créé un déficit par rapport aux Pays-Bas dans une activité dominée par la recherche des gains marginaux. Il y a aussi le doute sur la présence ou non de Kylian Mbappé pour ce match. « Bien sûr, elle doit faire beaucoup mieux qu’à Düsseldorf dans son expression offensive, mais si elle n’est pas sûre de bien faire deux choses à la fois, là, tout de suite, autant qu’elle conserve son pouvoir défensif, qui la mènera plus loin. Surtout face à des Néerlandais qu’elle a battus sept fois sur huit, dernièrement, qui constatent un grand vide au milieu en l’absence de Frenkie de Jong, mais qui sont parfaitement imprévisibles », conclut l’Equipe.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page