MercatoPSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Florenzi, Bernat, Kean, Pochettino

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce vendredi 19 février 2021 : des cas de joueurs italiens prêtés et qui donnent satisfaction…

“Les performances de Florenzi, prêté par l’AS Rome, incitent le PSG à lever l’option d’achat d’ici à la fin de la saison“, écrit L’Equipe. “Leonardo semblait déjà conscient que l’opportunité devrait être saisie. Elle est d’abord financière. L’option d’achat de Florenzi s’élève à 8M€ ce qui, dans le contexte actuel, apparaît raisonnable. […] Florenzi offre des garanties sportives qui plaisent à Pochettino. […] Proche de Verratti, apprécié par l’ensemble de l’effectif, discret sur les réseaux sociaux (ce qui n’est pas pour déplaire non plus à Leonardo), le Romain de naissance aime sa vie parisienne et se voit, lui aussi, rester un peu plus qu’un an. Pour l’heure, le PSG et les représentants du joueur n’ont pas encore prévu de se rencontrer. Mais puisqu’ils semblent désirer la même chose, le dossier ne devrait pas être trop compliqué à boucler.” En ce qui concerne sa doublure, c’est bien plus flou. Colin Dagba (22 ans), Thilo Kehrer (24 ans) et Timothée Pembélé (18 ans) n’apportant pas toutes les garanties pour des motifs différents. À gauche, Juan Bernat est en fin de contrat. En phase de reprise après une grave blessure au genou, non qualifié pour la Ligue des champions, il “espère retrouver les pelouses d’ici à la fin mars. Des discussions avec son agent ont eu lieu en début d’année pour évoquer les termes d’une prolongation de contrat, le souhait de Bernat, mais sa grave blessure a peut-être modifié quelques termes du futur contrat. En attendant, il n’a toujours pas signé.”

Le PSG a gagné 4-1 la première manche contre le FC Barcelone, mais normalement il a été doublement vacciné pour savoir que ce genre d’éliminatoire se joue en deux matches. “En substance, Pochettino leur a dit qu’il ne fallait pas “célébrer plus que cela la victoire” car ils n’avaient “encore rien gagné”, ajoutant que “le match le plus important, c’est le suivant (dimanche contre Monaco) et qu’il y avait le retour contre Barcelone” .Après ces quelques mots convenus, Pochettino a glissé à sa troupe : “Il faut respecter le football et le football, c’est le Barça aussi.” C’est ce qu’on peut lire aussi dans le journal sportif.

Du côté du Parisien, on estime que l’attaquant international italien de presque 21 ans prêté par Everton sans option d’achat Moise Kean “s’impose comme la meilleure recrue parisienne de la saison et que “sur le terrain, il est bien plus qu’une doublure.” Les clés de sa réussite ? Les voici selon Dominique Sévérac : “1. une acclimatation express. 2. Un physique qui lui permet d’enchaîner. 3. Une polyvalence, avec la capacité de jouer seul devant, à deux, ou sur les côtés, le droit comme le gauche. 4. Une complémentarité avec toutes les stars du PSG. 5. Du mental mais pas d’ego déplacé.” Le journaliste livre cette confidence d’un intime du camp des Loges : “Physiquement, il est très fort. Si Paris se qualifie en quart de finale, ce sera aussi grâce à lui. Kean peut jouer partout, devant, en ailier, dans différents systèmes. Il accepte sa situation et quand il entre, il joue comme un titulaire.” Dominique Sévérac estime en outre que la plus-value apportée par Moise Kean est plus grande que celle de Choupo-Moting et du Cavani des derniers mois à Paris. Reste la question de la suite. “Aucune négociation n’est, encore, intervenue entre Leonardo et Everton”, rapporte le journal. “Un bon parcours du PSG en Ligue des champions améliorerait ses finances. Moise Kean peut aider ses coéquipiers à aller loin dans cette compétition.”

Bouton retour en haut de la page