Ligue 1PSG News

Revue de presse PSG : maillots violets, Liverpool, Rabiot, notes…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 25 novembre 2018 dans la presse hexagonale.

“Paris s’est offert un court succès hier contre Toulouse (1-0), une 14e victoire en autant de journées de Ligue 1, sans panache en l’absence de Neymar et Kylian Mbappé, espérés mercredi pour le choc contre Liverpool où il faudra montrer beaucoup plus, commente l’AFPSur la première occasion du PSG, démarrée sur une frappe de Di Maria repoussée, Cavani a régalé le public avec un enchaînement des deux pieds qui a fait mouche (9e). Après son triplé contre Monaco (4-0) avant la trêve internationale, le meilleur buteur de l’exercice précédent continue de soigner ses statistiques personnelles. Il en est désormais à 9 réalisations, en autant de rencontres.”

“Les maillots violets à deux doigts de bloquer Paris”, plaisante La Dépêche du Midi. À quelques kilomètres des Champs-Elysées paralysés par les gilets jaunes, les Violets ont presque réussi à entraver la progression sans pitié du PSG. Venus au Parc des Princes sans illusions, Alain Casanova et ses hommes se sont pourtant pris à rêver au fil d’une partie où ils auront eu les occasions pour faire douter le leader incontesté du championnat. Et peuvent presque nourrir des regrets.”

“Malgré un jeu collectif indigent, Cavani a offert la 14e victoire de rang en L1. Inquiétant, à quatre jours du choc contre Liverpool, juge Le Parisien. Un signe qui ne trompe pas, pour la première fois de la saison en L1, les Parisiens n’ont inscrit qu’un seul but. Certes, le PSG a monopolisé la possession du ballon (69%), mais sans se procurer beaucoup d’occasions franches et donc sans jamais réussir à se mettre à l’abri. Seule vraie bonne nouvelle, aucune nouvelle blessure n’est à déplorer. Neymar et Mbappé, touchés respectivement aux adducteurs et à l’épaule droite, étaient présents en tribunes après une séance d’entraînement légère au camp des Loges.”

Les notes du Parisien : Buffon 5,5 – Marquinhos 6 – Silva 6 – Kimpembe 5 – Meunier 4 – Verratti 4 – Rabiot 5 – Diaby 5 – Di Maria 5 – Cavani 6 – Draxler 4

Les notes de L’Equipe : Buffon 5 – Marquinhos 6 – Silva 6 – Kimpembe 6 – Meunier 5 – Verratti 5 – Rabiot 4 – Diaby 5 – Di Maria 6 – Cavani 6 – Draxler 5

“Malgré un but sublime de Cavani, le PSG n’a pas été très rassurant, tranche L’EquipeLes deux dernières sorties ont renvoyé l’image d’un collectif mal huilé, passif,les automatismes n’apparaissaient pas évidents. Tuchel ne cache pas les lacunes de ses hommes, mais comment peut-il, en quatre jours et un seul véritable entraînement demain, insuffler cette intensité qui fait défaut ? […] Si la participation de Mbappé semble assurée, celle de Neymar paraît aussi de plus en plus probable, si l’on s’en tient aux déclarations de Tuchel. Mais seront-ils à 100 % de leurs capacités ? Si Neymar et Mbappé débutent ce choc, ils devraient être associés à Cavani dans le 3-4-3 en vogue ces dernières semaines. Si la défense alignée hier doit être reconduite, des doutes existent dans la ligne de quatre du milieu. Côté droit, Meunier et Verratti semblent partants certains; à gauche, c’est plus flou. Tuchel alignera-t-il Rabiot ou Draxler ? Enfin, pour le piston gauche, difficile d’imaginer le staff se priver de Di Maria.”

“Au sein de la direction parisienne, on s’avoue désormais très pessimiste quant à la prolongation de Rabiot. Et on s’en agace, écrit Arnaud Hermant. Véronique Rabiot, la mère et conseillère d’Adrien, demeure très contrariée par la sanction infligée à Marseille. Cet épisode a marqué Adrien et a remis en cause sa volonté de continuer à Paris, ce qui était la tendance avant l’affaire marseillaise. Dans ce qui s’apparente à un bras de fer, un homme, encore discret dans le dossier, pourrait faire basculer les choses. Il s’agit de Nasser al-Khelaïfi. Le président apprécie le jeune homme et se verrait bien en faire le capitaine de son équipe à l’avenir. Il saura trouver des arguments pour le convaincre. Et avec Rabiot, rien n’est à exclure. Il pourrait très bien annoncer qu’il reste au PSG en janvier, alors qu’il sera libre de s’engager où il veut…”

Bouton retour en haut de la page