PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Paredes, Di Maria, Navas, Verratti, Marquinhos, Bastien, OM…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce vendredi 5 février 2021. 48 heures avec le choc à Marseille, qui sera diffusé sur Canal Plus, comme toute la suite de la Ligue 1 (contre 650M€ au total) et de la Ligue 2 cette saison. Le Classico sera arbitré par Monsieur Bastien.

Combien de retours côté PSG pour le match au Vélodrome dimanche ? Marco Verratti et Abdou Diallo en ont fini avec l’isolement lié au Covid. Ils seront à l’entraînement ce vendredi. Asymptomatique, le milieu de terrain devrait débuter. “C’est moins évident pour Marquinhos. Touché aux adducteurs il y a deux semaines, il est attendu aujourd’hui avec le groupe mais sa présence pour le Classique est encore incertaine”, explique L’Equipe. “Comme pour Navas, ces blessures sont sensibles et s’il caresse l’espoir d’être là dimanche, aucun risque ne sera pris avant le Barça. […] Touché aux adducteurs, le gardien pourrait manquer jusqu’à dix jours. Sa présence au Camp Nou le 16 février ne semble pas menacée mais aucun risque ne sera pris. Navas devrait laisser sa place à Rico pour les prochaines rencontres. Il reviendrait pour Nice (13 ou 14), juste avant le déplacement au Camp Nou.” Colin Dagba (adducteurs), Ander Herrera (mollet) et Juan Bernat (reprise) devraient être aussi indisponibles dimanche pour le OM-PSG.

Côté phocéen, il y aura les retours des suspendus Pape Gueye, Balerdi, Cuisance et Khaoui. Rongier (tendinite) “devrait se tester samedi ou même le lendemain”, lit-on dans le journal sportif. “Pour Amavi, c’est la plus grande incertitude.” Quant à la recrue Ntcham, elle est à court de rythme. Sur le banc de l’OM on trouvera Nasser Larguet, le directeur du centre de formation. “Hier, alors que les recherches se poursuivent pour trouver un successeur à André Villas-Boas, Nasser Larguet a appris qu’il allait prolonger son expérience. Toujours encadré par Philippe Anziani et Maxence Flachez”, écrit La Marseillaise.

Dans Le Parisien, Leandro Paredes est à la une. Car “utilisé par intermittence sous l’ère Tuchel, l’Argentin semble être un des joueurs de base du milieu de terrain de Pochettino. Débarrassé de la douleur à la hanche, qui l’avait freiné autour des fêtes, il commence désormais tous les matches. […] Sûr de sa technique dans le jeu court, il est aussi une véritable rampe de lancement. Auteur d’une passe décisive face à Nîmes, il est aussi précieux dans les tâches défensives. Bien qu’il ne couvre pas le même nombre de kilomètres que certains, il a déjà réussi deux fois plus de tacles en trois semaines (12) qu’entre septembre et fin décembre (6).” Un autre argentin du PSG est dans la lumière : Angel Di Maria. Un joueur qui “reste dans l’ombre alors qu’il fait partie des meilleurs buteurs de l’histoire du club” avec 86 réalisations (8e devant Susic). Le Fideo qui aimerait terminer sa carrière européenne au PSG – après avoir prolongé – “souffre d’un déficit de notoriété offensive.”

Bouton retour en haut de la page