OpinionPSG News

Roustan : “Le PSG l’a fait avec le cœur, avec les cojones”

La dimension humaine a apporté un côté tragique et magique à ce Chelsea/PSG. Décryptage par Didier Roustan.

“Le PSG l’a fait avec le cœur, avec les cojones sur la table, avec les tripes ! a commenté le journaliste sur son blog vidéoCe qui nous plait aussi dans le football, c’est la dimension humaine. Chelsea, dans ce match, ils te poussent à les détester. Entre Diego Costa, le provocateur, John Terry qui arrive toujours… Mourinho… que tu vois venir gros comme une maison. Tu te dis que tu vas te faire avoir comme il faut. Ils se retrouvent à 10 avec un sentiment d’injustice, ils commencent à perdre le fil, à recevoir des cartons… Et puis ils vont se remettre à l’ouvrage. Cette expulsion, je pense qu’elle change le match. Ils se prennent en main et font du 50/50 en terme de possession de balle à 10 contre 11. C’est comme le tir sur le poteau de Cavani. Ce poteau, tu le crois ? Mais quelque part, ça te donne du souffle. Surtout qu’en face, ils se disent qu’ils peuvent le faire ! Et puis, si cela avait été un scénario, on l’aurait trouvé un peu angélique : “Ton David Luiz il revient chez son ancien club et il marque à quelques minutes de la fin ? Non, réecris ! C’est Walt Disney ton truc”.  Et pourtant, oui. C’est pour ça qu’on aime le football. C’est irrationnel et rationnel”.

Bouton retour en haut de la page