Articlesfil infos

TFC-PSG 0-2 (0-1) Une soirée parfaite !

Le PSG réalise une belle opération en s’imposant à Toulouse au terme d’un match quasi-parfait. Et pour couronner le tout, Erding a enfin retrouvé le chemin des filets !

La victoire à Lens ayant été tirée par les cheveux, on attendait le match référence du PSG à l’extérieur cette saison. Cette rencontre contre Toulouse au Stadium, dominée avec autorité, devrait servir aux Parisiens pour la suite.

tfc-actionOn vient, on gagne et on s’en va ! C’était un peu le leitmotiv des hommes de Kombouaré ce soir qui auront livré une partie très solide. Alors, certes, le TFC était amputé de nombreux cadres pour recevoir le PSG, comme Didot ou Cetto par exemple, mais le PSG aura su saisir sa chance et ne laisser aucun espoir à son adversaire du soir, pourtant 4ème du classement de Ligue 1 au coup d’envoi.

Et si le PSG s’est rendu ce match plutôt facile, c’est en partie grâce à une énorme solidité défensive. Tout le monde vient prêter main forte dès que le ballon est perdu et ça se ressent. Dès le début de la partie, le PSG prive le TFC de munitions, presse et récupère un grand nombre de ballons. Bref, avec 53% de possession de balle, les Parisiens ont mis le pied sur le ballon et cherche vite Nenê, comme d’habitude. Encore très inspiré ce soir, le Brésilien sert ses partenaires dans la surface dès qu’il le peut, et l’on se dit que ce PSG-là, conquérant, devrait bientôt trouver l’ouverture.

C’est fait sur un coup-franc de Nenê, justement, mal renvoyé par la défense toulousaine et dont profite Sakho pour ouvrir la marque d’un plat du pied dans le petit filet (0-1, 11′). Le PSG voit son bon début de partie récompensé. Malgré un petit sursaut toulousain en fin de première, les Parisiens vont tourner en menant au score.

tfc-sakhoBis repetita en deuxième. Le PSG est solide sur ses bases, ne laisse que des miettes aux joueurs du TFC et fait rapidement circuler le ballon devant une équipe toulousaine dépassée. Sur une action d’école, talonnade de Nenê, passe de Giuly sans contrôle, Erding conclue le mouvement en aggravant le score après de nombreuses semaines de disette (0-2, 55′). Un bail qu’Erding n’avait pas marqué et la joie de ses coéquipiers qui sont tous venus le saluer en dit long sur le bel état d’esprit qui règne dans ce groupe parisien. La suite, c’est un match largement maîtrisé et quelques nouvelles occasions pour le PSG hélas non converties. Kombouaré se paiera le luxe de faire souffler Nenê, Erding et Giuly en fin de match en prévision d’un mois à venir très chargé. De son côté, Edel aura l’occasion de briller sur un coup-franc de Machado sorti de la lucarne au prix d’une magnifique parade.

Au final, le PSG se retrouve provisoirement 3ème de Ligue 1 et voit Erding se remettre les idées en place. De bon augure au moment d’attaquer la saison automnale.

Bouton retour en haut de la page