Articlesfil infos

TFC-PSG : les joueurs

logo_psgAntoine Kombouaré a fait confiance a son onze de départ hormis Jérémy Clément qui remplace Claude Makélélé suspendu. Cette équipe du Paris Saint Germain qui s’est donc présentée dans une formation classique en 4-4-2.

Victoire parisienne méritée face à une équipe toulousaine, décimée certes, par les blessures, mais dépassée dans le jeu. La défense du Paris saint Germain est solide et maintenant cela fait 7 matches qu’elle n’encaisse plus de buts. Nenê a délivré une passe du talon à Giuly qui a fait une nouvelle passe décisive à Erding. L’attaquant turque a enfin rouvert son compteur buts!

Edel : il a su faire les arrêts qu’il fallait, avec deux ou trois arrêts de grande classe. Il prend de la confiance et ça se voit, ses coéquipiers sont rassurés. Prometteur.

Jallet : il a été sérieux et appliqué dans son rôle défensif avec quelques montées intéressantes.

Sakho : auteur d’un but curieux, tant sa frappe manquait de puissance, mais cette dernière a été au fond. Il a été sérieux et appliqué, toujours bien placé. Il a honoré son brassard de capitaine.

Armand : encore placé dans l’axe, il réalise une partie solide et doit être crédité avec Sakho pour cette rigueur défensive retrouvée. Son placement est judicieux et soulage souvent Mamadou.

Tiene : il est présent dans les duels défensifs, et a moins apporté en attaque, certainement les consignes du coach ne sont pas étrangères à ça.

Clément : moins en évidence que Chantôme, toutefois il est a fait un match sérieux et appliqué.

Chantôme : il prend de l’envergure, perd peu de ballons et oriente le jeu. Il défend très bien et porte le ballon vers l’avant. Il récupère beaucoup de ballons, et stoppe des offensives adverses grâce à un bon placement.

Giuly : il a été précieux en première mi-temps, avec au passage une nouvelle passe décisive, Antoine Kombouaré l’a préféré en lieu et place de Sessegnon, et a eu raison. Il a baissé en régime en deuxième période.

Nenê : encore très bon ce soir, hormis quelques décisions prises ou il a préféré frapper au but plutôt que de faire une passe décisive. Il a su accélérer le jeu même si parfois il a tendance à en faire de trop.

Erding : enfin il a retrouvé le chemin des filets, avec une combinaison magnifique et une talonade “brésilienne” de Nenê.

Hoarau : Moins en vue ce soir, il n’a pas marqué. Il manque d’efficacité et de justesse, mais il n’abandonne pas le navire, en continuant dans cette voie il devrait de nouveau marquer.

Bouton retour en haut de la page