PSG News

A mi-saison, le bilan… des attaquants

S’il y a bien une surprise au terme de la phase aller de la Ligue 1, c’est bien l’absence de Zlatan Ibrahimovic en tête du classement des buteurs. Personne ne pouvait d’ailleurs prévoir qu’une blessure au talon le priverait de compétition durant sept semaines. Cette longue absence devait profiter à Edinson Cavani, recruté pour suppléer le suédois et apporter du poids offensiIbrahimovicf à l’attaque parisienne. Mais l’international uruguayen a déçu. Si ses statistiques sont très honorables avec 7 buts en championnat, 5 en Ligue des Champions et 1 en Coupe de la Ligue (+ 2 avec sa sélection), El Matador a beaucoup croqué et explique en partie l’inefficacité offensive du PSG cette saison par rapport à la saison dernière, où tous les records ont été battus.

Malgré la longue mise à l’écart de Zlatan Ibrahimovic, le suédois termine meilleur buteur du PSG en championnat, avec 8 réalisations (dont 1 pénalty). Il partage avec Daniel Wass et Cheick Diabaté la 3ème marche du classement des buteurs, avec un temps de jeu bien inférieur (832 minutes, contre 1.375 pour le haut savoyard et 1.075 pour le bordelais). Alexandre Lacazette (17 buts dont 3 pénaltys) et André-Pierre Gignac (12 buts dont 1 pénalty) ont eux joué 1.687 et 1.676 minutes.

Et à la trêve, le PSG doit se contenter de la troisième place au classement des attaques, avec 32 buts inscrits en Ligue 1, contre 40 pour Lyon et 38 pour Marseille. L’absence de Zlatan Ibrahimovic, capable de débloquer toutes les situations sur un tir, sur un geste, explique en partie les problèmes rencontrés par le Paris Saint-Germain cette saison.

lucasContrairement à Edinson Cavani, Lucas, lui, a profité de l’absence du suédois pour commencer à corriger son inefficacité offensive dans le dernier geste. Sans la pression du géant nordique (qui lui est néanmoins bénéfique), le brésilien a plus le loisir de tenter des percées et des tirs sans craindre d’être la cible du regard noir d’Ibra s’il perd le ballon ou si ce dernier est envoyé hors du cadre. Avec six buts en Ligue 1, dont deux pénaltys, Lucas fait partie des bonnes surprises de cette saison. Au contraire de Ezequiel Lavezzi, blessé à plusieurs reprises, qui n’a plus été sélectionné avec l’Argentine avec qui il a néanmoins connu une bonne Coupe du Monde. Pocho n’a inscrit que deux buts en 18 rencontres. Un bilan bien maigre pour un joueur offensif.

Autre bonne surprise, à une autre échelle, Jean-Christophe Bahebeck. Prêté à Troyes, relégué en Ligue 2, puis à Valenciennes, qui a connu le même sort, l’attaquant formé au Camp des Loges a vécu un Bahebeckrebondissement assez inattendu avec une proposition de prolongation de contrat (2019) venue récompenser une préparation de pré-saison de qualité. Peu utilisé par Laurent Blanc (2 titularisations en championnat), l’international Espoirs a toujours répondu présent en donnant son maximum sur le terrain. Une envie récompensée par deux passes décisives et deux buts. Des réalisations de qualité qui ont permis au PSG de débloquer quelques situations, à Lorient (victoire 1-2) et à Toulouse (1-1). Ses quatre gestes décisifs mis en parallèle avec son temps de jeu font de lui le parisien le plus efficace de cette première partie de saison (1 action décisive toutes les 103,5 minutes). C’est mieux que Zlatan Ibrahimovic (1ad/104min), Lucas (1ad/179 minutes) et Edinson Cavani (1ad/196min).

Au final, le bilan des attaquants est lui aussi mitigé. Il y a des bonnes surprises et des déceptions. Le fait le plus important aura bien sûr été la longue absence de Zlatan Ibrahimovic. S’il ne connait pas d’autre blessure et que sa douleur au talon ne revient pas, le suédois répondra sans aucun doute présent pour aider son équipe à se redresser.

Les différents trios d’attaque alignés par le PSG cette saison :
Cavani / Ibrahimovic / Lucas (8 fois)
Lavezzi / Cavani / Lucas (6 fois)
Pastore / Cavani / Lucas (5 fois)
Lavezzi / Ibrahimovic / Cavani (3 fois)
Bahebeck / Ibrahimovic / Ongenda (1 fois)
Bahebeck / Pastore / Cavani (1 fois)
Bahebeck / Pastore / Lucas (1 fois)
Lavezzi / Ibrahimovic / Pastore (1 fois)
Lavezzi / Ibrahimovic / Lucas (1 fois)

Bouton retour en haut de la page