ArticlesClasicofil infos

Affaire Diawara : AK et Leproux répliquent

Si Azpilicueta est monté au créneau pour annoncer que Nenê était un simulateur, (on est jamais trop prudent d’essayer d’éteindre l’incendie avant que la commission de visionnage de la LFP regarde le geste de Diawara sur le Brésilien lors de PSG-OM), les Parisiens, de leur côté n’ont pas non plus tardé à répondre à ces commentaires déplacés.

C’est d’abord Antoine Kombouaré qui a déclaré à L’Equipe aujourd’hui «Souleymane Diawara, c’est un garçon que j’adore. J’ai suivi son parcours car j’avais comme joueur Mamadou Niang à Strasbourg. Ce sont deux cousins, ils sont très proches. C’est un joueur que j’aurais bien voulu avoir, un mec qui, dans un groupe, met l’ambiance. Je l’adore; mais il n’avait pas besoin de faire ce qu’il a fait là pour arrêter ses adversaires. Il sait que le geste qu’il a fait n’est pas un geste à faire, il n’a pas besoin de ça».

Robin Leproux, lui est encore plus direct, toujours dans L’Equipe : “On ne va pas inverser les rôles. Quand un artiste se fait agresser, cela fait mal. Quand on essuie les crampons sur les côtes de quelqu’un, il faut se faire un peu discret”.

Bouton retour en haut de la page