Articlesfil infos

Affaire : Eto'o comme Edel ?

edel-apoulaBlandine Grosjean est une journaliste de Rue89.com. L’idée lui est venue d’évoquer l’affaire Apoula-Ambroise Edel avec un de ses amis camerounais, Haman Mana, fondateur dans son pays de plusieurs journaux et grand amateur de football africain et de football tout court.

C’est sûr, cet humaniste africain, philosophe à ses heures et grand pourfendeur des relations Afrique-Occident hélas largement biaisées, aurait des choses intéressantes à lui dire. Ses réponses vont bien au-delà et lèvent le voile sur des pratiques très répandues dans le football.

« Bien sûr, Blandine, lui dit-il, tous les footballeurs africains changent leur âge (vous ne pouvez pas l’écrire, les associations de lutte contre le racisme vous tueront)… Si un journal de France s’y intéresse, il est bon qu’il vienne en Afrique et enquête sur la question du trafic des footballeurs africains vers l’Europe. Sais-tu que Samuel Eto’o [avant-centre camerounais de l’Inter Milan, ndlr], la grande star d’aujourd’hui, est entré clandestinement en Europe ? Chaque enfant africain qui tape dans un ballon nourrit cet espoir-là… Et c’est un problème plus complexe que celui de ce gardien du PSG… »

“L’affaire d’Edel Apoula (ou Beyamena, appelez-le comme vous voulez) est une histoire qui date. C’est l’histoire de l’esclave qui a été choisi, embarqué, nourri aux frais d’un esclavagiste, qui comptait faire sur sa bête de substantiels bénéfices après la vente. Mais voilà que par on ne sait quel tour de passe-passe, sa marchandise lui échappe, sans qu’il n’ait pu rentrer dans ses frais, ni effectuer la plus-value escomptée. C’est pourquoi il ne parle que d’entretien, de nourriture, bref de toutes ces menues choses qu’il a dépensées pour que son Edel soit présentable le jour du grand marché. Et voilà que son Edel lui a échappé”.

Edifiant, on vous l’a dit, et sans doute pas loin de ce que le portier du PSG a effectivement connu.

Bouton retour en haut de la page