OpinionPSG News

Bitton : “Si le PSG élimine Barcelone, Mbappé va se dire qu’il est dans un club capable de…

Le 1er février, le mercato hivernal fermera ses portes. Mais le marché des transferts est calme. Il est plus question dans les colonnes dédiées au mercato aux grands noms en fin de contrat en juin prochain ou en 2022. Parmi eux, Neymar Jr et Kylian Mbappé. Concernant le champion du monde, Stéphane Bitton pense que les huitièmes de finale de l’UEFA Champions League vont peser dans sa décision. C’est ce que le journaliste a expliqué sur France Bleu Paris.

“Lundi soir, ça se termine. Et au PSG cela n’a pas bougé du tout. Peut-être le prêt de Dele Alli… De toute façon le Paris Saint-Germain ne peut pas se permettre de dépenser en transfert. Pour les supporters parisiens, il y a deux questions importantes : va-t-on être reconfinés très serré ? A cette question c’est Emmanuel Macron qui donnera la réponse. L’autre c’est : le PSG va-t-il conserver Neymar et Kylian Mbappé ? Alors là, il y a plusieurs tendances. Il y a Neymar le pragmatique. Et il y a Mbappé l’hésitant. Le premier a compris que la soupe était bonne à Paris. Il y est bien, il n’arrête pas de le dire. Il aimerait rejouer avec Lionel Messi, et il a compris que ça ne se ferait pas du côté de Barcelone. Alors il a l’espoir de voir arriver le génie argentin à Paris cet été. La tendance de garder Neymar au PSG c’est du 80/20″, a déclaré Stéphane Bitton sur les ondes ce vendredi matin. “Concernant Kylian Mbappé, de l’argent il en aura où qu’il aille. Et puis il y a le challenge sportif. On le sait, il court derrière la Champions League et le Ballon d’or. La question est donc de savoir s’il peut les obtenir avec le PSG. Personne n’a vraiment la réponse. Mais la double confrontation face à Barcelone sera l’indice qui fera basculer Kylian Mbappé. Si le PSG élimine Barcelone, il va se dire qu’il est dans un club capable de jouer les grands rôles tous les ans sur la scène européenne. Il pourra se dire que ça vaut le coup de continuer l’aventure. Il n’a que 22 ans, il a le temps d’aller voir ailleurs. Début mars on saura.”

Bouton retour en haut de la page