BlogsC. de FrancePSG News

Les bonnes raisons de voir un onze de combat ce soir

Douchez, van der Wiel, Marquinhos, Digne, Cabaye, Rabiot, Lavezzi, Cavani voire Camara ou Bahebeck… Ces joueurs ont tous de bonnes et diverses raisons de briller ce soir face à un Bordeaux fragilisé et défensif, lors du 16e de finale de Coupe de France, au Parc des Princes.

Pour Nicolas Douchez, normalement cantonné aux coupes nationales, c’est son implication directe à la conquête de titres, son temps de jeu, qui sont en question. Pour Gregory van der Wiel, qui vient de se signaler par un penalty et un but contre-son-camp de la tête, il est question de rebond. Marquinhos devra lui confirmer une nouvelle fois qu’il est plus qu’une doublure méritante, son statut aujourd’hui au PSG. Pour Lucas Digne, la donne est toujours la même. Il doit commencer à prendre plus de poids dans la balance, qui est largement favorable à Maxwell. Idem pour Yohan Cabaye et Adrien Rabiot. Les écarts se sont resserrés dans la hiérarchie du milieu de terrain. Thiago Motta et Blaise Matuidi ne sont toujours pas à leur meilleur niveau. C’est un peu maintenant ou jamais pour ces deux éléments. Devant, Ezequiel Lavezzi et Edinson Cavani, les deux bannis, toujours généreux dans l’effort, ne lésineront pas. Ils doivent encore donner pour se faire pardonner. Enfin, on ne doute pas de la motivation de Zoumana Camara et de Jean-Christophe Bahebeck, s’ils sont alignés. Ils n’ont jamais fait défaut à ce niveau.

Bref, pour au moins dix joueurs du PSG, cette rencontre de coupe est vraiment motivante. C’est du moins ce que veut la logique. Des motivations individuelles à transposer dans un collectif sur l’aire de jeu ce soir.

Bouton retour en haut de la page