OpinionPSG News

Cazarre et la “petite tradition du PSG de défier les statistiques mondiales de la lose”

Rien n’est jamais impossible avec le PSG, même un 100% statistique peut être plié. C’est pourquoi le supporter parisien est toujours sur ses gardes, encore plus depuis des sorties de route impossibles en 2017 et 2019. Vacciné par les antécédents, Julien Cazarre, humoriste et fan inconditionnel du PSG, reste méfiant malgré le 4-1 de l’aller.

“Tout est évidemment possible avec le PSG et c’est peut-être ça qui en fait un club éternellement romantique… Je m’emballe mais pas complètement non plus”, commente Julien Cazarre dans France Football. Si on sort des considérations purement logiques selon lesquelles un supporter veut que son club gagne tout le temps et qui s’ennuie quand c’est le cas, il faut bien reconnaître que cette petite tradition du PSG de défier les statistiques mondiales de la lose crée de l’empathie pour cette équipe qui, sans cela, ne serait qu’une machine implacable terrassant tout sur son passage grâce à son pétro-gazéo-pognon. J’ai essayé de chercher s’il y avait encore plus loser. […] En 2003, à Toronto, lors d’une visite du 35e étage d’un building avec des étudiants, l’un des boss de la boîte voulait prouver la solidité des fenêtres en mettant un grand coup d’épaule dedans ; la vitre s’est décollée et est tombée avec le zigoto pour se ramasser trente-trois étages plus bas et, effectivement, en atterrissant la vitre ne s’est pas cassée. C’est ballot, mais sûrement pas autant que de se faire remontader pour la troisième fois en quatre ans par une équipe complètement cramoisie, qui n’y croit même pas elle-même. Donc, on est d’accord, cette fois, c’est pas possible ? Non, mais, sérieux les gars ? Ho ! Non, mais… Heu… Hein ?”

Bouton retour en haut de la page