Articlesfil infos

Des huis clos pour enlever la pression

camp des loges20Après trois défaites d’affilées, et avant d’affronter Arles-Avignon au Parc des Princes, Paris a une pression importante.

Le Paris Saint Germain doit absolument évacuer cette pression s’il ne veut pas jouer “petit bras”, et relancer comme à son habitude des équipes mal placées au classement. Paris, comme à son habitude, a du mal face aux promus, et ne doit pas faire de complexes.

La pression sur les épaules d’Antoine Kombouaré est telle, qu’il a décidé de faire jouer son équipe à huis clos pour ses entraînements, d’ailleurs il parle de “travailler tranquillement”, c’est pour dire!

Il est conscient que le calendrier ne va pas l’aider dans cette démarche de tranquillité, le mois de septembre c’est 5 matches, rien que ça!

Antoine, optimiste, déclare que ces huis clos ne seront pas habituels et qu’il n’a pas l’intention de systématiser ce mode d’entraînement.

Espérons qu’il a su insuffler à son équipe suffisamment de confiance et de motivation pour redresser la barre et affronter en conquérant les cinq matches à venir.

Bouton retour en haut de la page