C. de FrancePSG News

Gioacchini (Caen) : “Depuis tout petit, c’était un rêve de jouer le PSG”

Avant de penser au choc face au FC Barcelone le 16 février prochain, le PSG devra bien négocier ses deux prochains matches face au SM Caen, en coupe nationale, et l’OGC Nice en Ligue 1. Et à la veille du déplacement en Normandie pour les 32es de finale de la Coupe de France (ce mercredi à 21h05 sur Eurosport 2), Mauricio Pochettino sera privé d’un certain nombres de joueurs (Navas, Bernat, Dagba, Pembélé, Verratti et Di María forfaits). De son côté, le Stade Malherbe de Caen de Pascal Dupraz voudra se montrer ambitieux face aux Rouge et Bleu. Présent en conférence de presse d’avant-match, l’attaquant caennais, Nicholas Gioacchini, voudra réaliser un coup face aux Parisiens.

Pour moi depuis tout petit, c’était plus un rêve de jouer le PSG. Je vais attaquer ce match-là comme j’attaque tous les autres. C’est un match très différent, mais il faut quand même garder la tête sur les épaules, rester humble, travailler et apprendre, parce que ce sera un match où on peux apprendre beaucoup. On joue face à une équipe qui a joué la finale de la Ligue des champions l’année dernière. C’est incroyable de jouer contre des joueurs comme ça. J’espère que ce ne sera pas la dernière fois”, a déclaré Nicholas Gioacchini en conférence de presse d’avant-match, dans des propos rapportés par le site officiel du SM Caen.C’est un match où il ne faut pas se dire qu’on va que défendre. Il faut aller chercher quelque chose. C’est un match de coupe, il faut toujours s’arracher. C’est le PSG, donc forcément ce sera plus difficile d’avoir le ballon. Il faut avoir la mentalité. Le foot, ça se joue dans la tête. Il faut avoir la mentalité et se dire qu’on peut tout faire. On peut gagner contre le PSG, on peut monter en Ligue 1 (le SM Caen est 11e de L2, ndlr). Il faut avoir ça dans la tête, sinon ça ne sert à rien d’essayer. Il faut jouer pour quelque chose et avoir des objectifs.”

Fan du PSG, Nicholas Gioacchini voudra montrer son sérieux sur le terrain. Avant le match, je serai peut-être un peu fan. Ce sera cool de se dire : je vais jouer contre tel ou tel joueur que je regarde à la télé chaque week-end. Pendant le match, je ne peux pas être fan. Sinon, je serai spectateur plutôt que joueur. Sur le terrain, il n’y a plus d’amis, il n’y a plus de fans. Il faut que je montre que j’ai possiblement, dans le futur, le même niveau qu’eux. Et que je peux faire dès maintenant ce que je pourrai faire plus tard. Je suis là pour montrer mes qualités et ce que je peux apporter à l’équipe”, a expliqué Nicholas Gioacchini, dans des propos rapporté par SportàCaen. “Un échange de maillot avec un joueur du PSG est-il prévu ? C’est peut-être un joueur du PSG qui viendra demander le mien, en tout cas j’espère (rires)”, a déclaré l’international américain de 20 ans en conférence de presse.

Bouton retour en haut de la page