PSG News

Javier Pastore : “Mon seul objectif est de remporter la LdC avec Paris”

Tête d’affiche du nouveau projet sportif parisien à l’arrivée des Qatari dans le capital du Paris Saint-Germain, Javier Pastore est rapidement devenu l’un des chouchous du Parc des Princes. Alternant le bon et le moins bon sur les terrains ces dernières années, l’international argentin allie régularité et efficacité depuis le début la saison, pour le plus grand plaisir des supporters. Interrogé par Get French Football News (GFFN), El Flaco se livre sans retenue sur le chemin parcouru depuis qu’il a posé ses valises dans la Ville Lumière.

Leonardo
“A l’époque, je pouvais voir combien de gens pensaient que rejoindre le PSG représentait un risque. Quand je suis arrivé, le projet venait seulement de débuter mais je me suis très vite senti çà l’aise et en sécurité après avoir rencontré Nasser Al-Khelaifi et Leonardo. Leonardo est une personne très intelligente et très sympathique mais c’est aussi un gros travailleur. J’entretiens toujours une très bonne relation avec lui d’ailleurs. Il a été très important dans ma décision de rejoindre le PSG. Je me souviens qu’après un match entre l’Inter et Palerme, il était venu spécialement me voir pour me féliciter de mes prestations. Plus tard nous nous sommes téléphonés et il m’a expliqué le projet parisien en détails. Je ne peux pas vous dire s’il reviendra un jour au PSG. Ce ne sont pas mes affaires d’ailleurs…”

Ses trois premières saisons au PSG
“Ma première saison a été très bonne. J’ai marqué beaucoup de buts et je me sentais important pour l’équipe. Après ça, et pour diverses raisons, je n’ai pas été capable d’effectuer de bonnes préparations physiques jusqu’à celle de 2014. J’ai commencé à perdre mes grandes aptitudes physiques et, en plus général, ce n’était vraiment pas une bonne période pour moi. Aujourd’hui je me sens fort à nouveau, j’ai plus de force et d’envie que jamais auparavant. Je me sens plus complet. C’est une bonne période. J’essaie de rester concentré sur mes objectifs en tant que joueur mais j’essaie également de faire plaisir autour de moi. C’est un bonheur immense de voir les gens qui te sont proches être contents de ce que tu fais. J’ai dû faire des efforts pour rester concentré sur les consignes tactiques que mes entraîneurs m’ont demandé aussi. Je pense que Carlo Ancelotti et Laurent Blanc m’ont appris à être plus utile pour le bien de l’équipe. Je ne dois pas non plus oublier l’impact qu’Antoine Kombouaré a eu sur moi. Il a été très important à mon arrivée à Paris. Grâce à eux, j’ai appris psychologiquement à séparer les éléments extérieurs qui n’avaient rien à voir avec mon travail et à rester concentré sur ce que je devais faire. Plus jeune, ces facteurs externes m’affectaient bien plus que maintenant.”

Laurent Blanc
“J’ai une excellente relation avec lui, vraiment. J’essaye de mettre en application tout ce qu’il me dit, à chaque match et du mieux que je peux. Je suis très admiratif de lui en tant que personne et en tant qu’entraîneur. Je le respecte énormément. Il est plein d’expérience. Bien sûr, parfois, j’ai un avis différent du sien, mais je donne le meilleur de moi-même pour aider l’équipe, que je sois sur le terrain ou sur le banc. Il est très précis avec nous et je ne peux que répéter combien je suis admiratif et reconnaissant de travailler sous ses ordres. Bien sûr, je veux jouer tous les matches. Contre Barcelone par exemple, ce n’était pas une question de juste ou pas juste. Le coach voulait absolument gagner cette rencontre et il a fait des décisions en ce sens. La seule réponse que je puisse apporter c’est de travailler encore plus dure. D’ailleurs le lendemain de ce match, je me suis tellement donné à l’entraînement que je me suis blessé…”

Sa prolongation de contrat
“Je suis tombé amoureux de la France, du Paris Saint-Germain et ma relation avec le président Nasser Al-Khelaifi est exceptionnelle. Mon agent et lui entretiennent une relation toute aussi bonne. On ne va pas spéculer là dessus mais nous aimerions simplement trouver un accord qui satisfasse toutes les parties. Parfois ces situations se règlent rapidement, parfois non. C’est comme ça, c’est la vie. Finir ma carrière au PSG ? On verra. Pour l’instant, mon seul objectif est de remporter la Ligue des Champions avec Paris.”

Ses gestes techniques préférés
“Je n’y ai jamais vraiment pensé. J’essaye juste d’être le plus efficace possible sur le terrain. Je ne m’entraîne jamais à faire tel ou tel geste à l’entrainement pour le refaire en cours de matches. J’improvise toujours selon la situation. Je donne mon meilleur pour l’équipe et je suis très content quand je marque ou quand mes coéquipiers marquent. En ce moment, je joue derrière trois attaquants, du coup je dois travailler encore plus pour les fournir en bons ballons. Si je vois un coéquipier en meilleure position que moi pour marquer, je ferais toujours une passe parce que je préfère qu’on remporte la victoire plutôt que d’améliorer mes statistiques personnelles.”

Un petit mot sur ses coéquipiers
“Lucas a la vitesse, la puissance et la technique pour devenir un Top Player et, sans aucun doute, il le deviendra. Verratti est incroyable. Il deviendra l’un des meilleurs joueurs du monde. C’est déjà un joueur et une personne incroyable… Ibra est un grand homme et il a toujours été sympa avec moi. Il est plein d’esprit et me fait toujours rire. Pocho, c’est celui qui fait le plus de blagues, toujours de bonne humeur. Cavani, c’est le plus calme. Il adore rester chez lui, à la maison, et se détendre. Le plus dingue, c’est David Luiz, un mec incroyable. Toujours à nous faire rire et à faire des choses marrantes. En fait, je pense avoir de bonnes relations avec tous mes partenaires même si je m’entends vraiment très bien avec Lavezzi, Verratti, Maxwell et Motta. Mais au-dessus de tous, il y a Sirigu. C’est comme un frère pour moi.”

Chelsea
“Chelsea est une grande équipe mais on a déjà montré qu’on pouvait les battre. Quelqu’un comme Mourinho, qui a déjà tout gagné, ne mérite que mon admiration et mon respect. Mon but contre eux la saison dernière était très beau mais au final il n’a pas suffit…”

Sa vie privée
“Paris est une ville tellement belle et incroyable… C’est bourré de culture et il y a une telle diversité de choses à faire… Mais j’aime surtout être à la maison, avec mes proches et ma famille. Si mon futur enfant jouera au foot plus tard ? Apparemment c’est une fille alors je pense que je préférerais qu’elle ne se lance pas dans le football ! (rires).”

Bouton retour en haut de la page