PSG News

La revue de presse PSG

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce jeudi 5 mars 2015.

“Trois jours après leur confrontation en championnat, Parisiens et Monégasques se retrouvaient, hier, en Coupe de France. Mais cette fois-ci, Paris est sorti vainqueur du duel, résume l’AFPLes coéquipiers de Thiago Silva ont laissé peu d’espoirs à leur adversaire. Bien lancés par David Luiz, les Parisiens n’ont jamais douté et ont même doublé la mise en seconde mi-temps grâce à Cavani. La qualification pour les demi-finales de la Coupe de France en poche, le PSG peut maintenant se concentrer sur la réception de Lens, samedi en Ligue 1, et surtout sur son déplacement à Londres, mercredi, pour affronter Chelsea, en 8e de finale de la Ligue des Champions.”

“C’est une première dans l’histoire du PSG version Qatar. Depuis l’été 2011, il n’avait encore jamais disputé une demi-finale de Coupe de France. Au mieux, il avait atteint les quarts, constate Le ParisienSi la première période n’a guère soulevé l’enthousiasme, la seconde a vu un PSG dominateur, avec moult occasions franches notamment grâce à un Pastore encore très dangereux (25e, 49e, 61e, 62e) mais en manque de réussite.(…) Javier Pastore a confirmé hier soir que la signature de son nouveau contrat (a priori jusqu’en 2019) était imminente, d’ici la fin de la semaine”.

“Le PSG déboule dans le dernier carré de l’actuelle édition armé de certitudes et accompagné d’espoirs. Les certitudes visent son bloc défensif, toujours plus solide à l’échelle nationale, qui s’articule autour d’un Thiago Silva aussi rigoureux qu’inspiré, quand les espoirs portent sur son rayonnement offensif dont la marge de progression est immense. Hier, les Monégasques auraient pu rentrer avec un excédent de bagages si Edinson Cavani avait marqué la moitié de ses occasions, affirme L’Equipe. Les équipes encore en lice en Coupe de France ne ressemblent pas à des obstacles insurmontables alors que Bastia, son adversaire en finale de la Coupe de la Ligue, sera loin d’être le favori de l’événement. Restent le Championnat et la Ligue des champions, les deux autres priorités du club. Dans le premier cas, le PSG refait son retard progressivement à défaut de frapper un grand coup. Dans le second, on saura très vite s’il peut rêver en grand face à Chelsea. Les présences de David Luiz et de Marquinhos en défense centrale et comme latéral droit témoignent-elles des projets de l’entraîneur parisien pour le rendez-vous de Stamford Bridge, mercredi prochain ? Ce qui est sûr, c’est qu’il ne faudra pas, à Londres, vendanger des occasions aussi évidentes que ces trois obtenues dans la même minute, la 61e, et qui ont abouti à deux frappes sur le poteau de Pastore et Cavani, donc, puis à une autre trop enlevée, toujours de Pastore, face à un but vide, ou presque.”

Les notes de L’Equipe : Douchez 5 / Marquinhos 6 / Silva 7 / Luiz 5 / Digne 4 / Rabiot 4 / Matuidi 6 / Verratti 7 / Lavezzi 6 / Cavani 5 / Pastore 6

Les notes du Parisien : Douchez 5.5 / Marquinhos 7 / Silva 7 / Luiz 7 / Digne 5.5 / Rabiot 6 / Matuidi 7 / Verratti 7 / Lavezzi 6.5 / Cavani 6.5 / Pastore 6.5

Bouton retour en haut de la page