OpinionPSG News

Latta : “Le PSG doit élever sa politique sportive au niveau de sa politique économique”

Lors de ce mercato de crise, tout le monde doit vendre pour équilibrer ses comptes. Mais il n’y a quasiment pas d’acheteurs. Le PSG a signé trois stars libres de contrat : Gini Wijnaldum, Sergio Ramos et Gigio Donnarumma. Et il a sorti le chéquier pour recruter l’Interiste Achraf Hakimi (60M€ hors bonus).

Le chroniqueur du journal Le Monde Jérôme Latta estime que le PSG pousse à son paroxysme la maxime Toute crise est une opportunité avec un “pari raisonné” puisque “sur le plan politique, la position légitimiste de son président durant la crise de la Super Ligue lui vaut les bonnes grâces de l’UEFA”. Surtout, “l’assouplissement du fair-play financier, consenti en raison de la crise, lui ouvre une belle fenêtre de tir pour profiter de la prodigalité de son propriétaire qatari.” Il faut au PSG mêler investissements et “intelligence footballistique”. Or, Jérôme Latta n’est pas forcément convaincu par la direction du club quand elle choisit Sergio Ramos ou Gigio Donnarumma avec ce que cela implique en termes de gestion humaine. “En cette intersaison 2021, «l’opportunité» que le PSG doit saisir n’est pas tant celle de dépenser sans compter que celle d’élever sa politique sportive au niveau de sa politique économique, conclut le chroniqueur du journal.

Bouton retour en haut de la page