Articlesfil infos

Lens-PSG : 3 points tombés du ciel !

Paris empoche 3 points à Lens et se replace dans la première partie de tableau. Pourtant, sur le terrain la prestation des Parisiens a été très poussive. Apathie en 1ère MT et inefficacité en 2é, la partie fut très crispante.Paris se devait de revenir de Lens avec une victoire afin de valider son début de championnat sérieux et prometteur. Au terme d’une partie pourtant très moyenne, le PSG remplit sa mission et se replace à la 5ème place de Ligue 1 avec 11 pts mais surtout, reste sur sa bonne dynamique (4 matches sans prendre de but).

Pourtant, la première mi-temps fut un long tunnel de souffrance. Mais ils sont où les Parisiens ? pouvait-on se demander en début de rencontre. Pressés comme des citrons, les joueurs du PSG nous rejouent le coup de Lille ou de Séville, perdant beaucoup de ballons et incapables de ressortir le cuir proprement. Lens presse et joue vite. Eduardo enrhume Tiene et glisse à Sertic à l’entrée de la surface qui frappe sans contrôle. Edel repousse du bout des doigts (4′). Il faut attendre la 11ème minute pour voir une première demie-occaz’ parisienne. Sur le côté gauche, Nenê adresse un petit centre que Runje vient capter sur la tête d’Erding.

Bref, les Parisiens ne sont pas vraiment dans le match. En plus, il ne faut pas longtemps pour comprendre que M. Coué ne sera pas tendre avec les Rouge&Bleu. Makelele et Jallet prennent deux biscottes jaunes pour des fautes en début  de match qui ne méritaient sans doute pas une telle sanction. En revanche, la faute d’anti-jeu de Maoulida sur Makelele quelques minutes plus tard n’appelle aucun commentaire de l’homme en jaune. Mieux, sur un ballon rendu involontairement par Tiene du genou vers son gardien, M. Coué accorde un coup-franc dans la surface qui heureusement, ne donnera rien. En plus d’être très moyen, Paris est traité en férocité dans cette première mi-temps.

Au retour des vestiaires Paris va bénéficier d’un sérieux coup de pouce. Sur un centre de Jallet, Makelele en position d’avant-centre ne peut reprendre de la tête. Nenê a suivi et frappe sans contrôle. Le ballon dégagé par Yahia est contré par Demont et finit dans les buts. Un but gag que le PSG a plutôt l’habitude d’encaisser, mais tant pis, on prend. Dés lors, le PSG va mieux jouer car les Lensois en ont pris un coup sur la tête. Malheureusement, Hoarau va vendanger un nombre important d’occasions de la tête ou du pied (64′, 71′, 72′). Rageant, car le PSG laisse passer l’occasion de faire un break définitif.

D’autant que Lens, pas encore coulé, croit encore en ses chances. Les Lensois se ruent à l’attaque mais font preuve de maladresse ou tombent sur une défense parisienne solide. Le temps passe, mais Paris n’est toujours pas à l’abri. Il faudra attendre le temps additionnel pour la délivrance. Sur un une-deux d’école avec Luyindula, Nenê place un petit ballon en louche au-dessus de Runje (0-2, 90 +3).

Paris peut remercier son Brésilien car ce soir, son attaque a été très en-dessous de ce que l’on attend d’elle. Hoarau et Erding doivent se remettre au travail pour permettre à cette équipe d’être plus homogène et de maîtriser un peu mieux ses matches. La victoire, bien que laborieuse, est au bout. Paris n’avait plus gagné en Ligue 1 à l’extérieur depuis décembre 2009 et une victoire à Boulogne 5-2. Un bail !

Bouton retour en haut de la page