PSG News

Maxwell : “J’ai vécu comme mon frère aurait aimé que je le fasse”

Maxwell n’est pas un Brésilien comme les autres. C’est le joueur lui-même qui l’affirme entre quelques confidences, y compris sur la douleur d’avoir perdu un frère.

“Je suis une personne très simple, timide aussi. C’est pour cela qu’on dit que je ne suis pas brésilien, mais j’ai la tête, le cœur et le sang brésiliens. Mes parents m’ont appris qu’il fallait beaucoup travailler, faire du mieux possible, respecter les autres. Et j’ai quitté la maison très jeune pour vivre seul, ça a fait de moi quelqu’un de timide et de réservé, explique Maxwell dans L’EquipeLe décès d’un de mes deux frères en 2002 dans un accident de voiture ? C’est une douleur qui ne passera jamais, J’ai cherché de la force chez mes amis, dans la famille qui restait. J’ai vécu comme mon frère aurait aimé que je le fasse. La vie continue, c’est aussi ce que j’ai appris. Que dit mon tatouage sur le bras ? Il dit qu’un frère est le lien le plus fort avec le passé et le futur. C’est un hommage pour celui qui est parti mais aussi pour celui qui reste.”

Bouton retour en haut de la page