Ligue 1OpinionPSG News

Ménès : “Si les joueurs voulaient faire virer leur entraîneur…”

La prestation du PSG à Bastia laisse Pierre Ménès imaginer que les joueurs aient pu lâcher leur entraineur. Sur son blog, le journaliste de Canal+ est revenu sur le match, critiquant notamment Javier Pastore et l’état d’esprit général affiché à Furiani.

“La défaite du PSG à Bastia n’a rien à voir avec celle de l’OM. Au regard des trente premières minutes, on se disait que les Parisiens allaient l’emporter avec quatre ou cinq buts d’écart. Et puis le cours des événements s’est inversé et Bastia a retrouvé de la force, de l’allant et aussi un petit peu de réussite. Alors c’est vrai que sur les deux premiers buts bastiais, on peut dire que M.Fautrel a joué un grand rôle. Le penalty sur le bras – qui me semble parfaitement collé au corps – de Van Der Wiel est extrêmement sévère. J’étais aussi étonné que personne ne dise pendant la retransmission qu’il y avait obstruction de Maboulou contre Douchez sur l’égalisation de la tête de Modesto. Mais peu importe puisque le PSG avait la main mise sur le match et qu’il n’y avait aucune raison de voir une telle deuxième mi-temps. Et que dire de Pastore ? On ne peut pas faire confiance à ce garçon. Il est capable de nous éblouir lundi en Coupe à Montpellier, et ce soir, il a été dans les grandes largeurs, à la limite du foutage de gueule. Alors beaucoup ont coutume de dire que ce PSG est en autogestion. Si c’est le cas, il est mal autogéré. Si ce n’est pas le cas, les belles résolutions, la fin des passe-droits et la nouvelle mentalité, tout ça a explosé face à une équipe corse qui avait juste plus envie. Tant que le club de la capitale ne retrouvera pas cette envie indispensable, il va continuer sa descente. Si les joueurs voulaient faire virer leur entraîneur, ils ne s’y prendraient pas autrement. Si c’est involontaire, c’est encore plus grave.”

Bouton retour en haut de la page