PSG News

La revue de presse PSG

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce dimanche 11 janvier 2015.

“Deux défaites sur les trois derniers matchs de championnat : le Paris SG a trahi hier en Corse une fois de plus son incapacité à imposer sa supériorité sur 90 minutes. Les Parisiens s’étaient pourtant crus à l’abri après 20 minutes. Mais les Bastiais ont su renverser une situation a priori désespérée, résume l’AFP. Alors que Paris aurait pu revenir à hauteur de Marseille en cas de victoire, les Parisiens sont 4è ce matin.” Corse Matin évoque lui une “humiliation” faite au PSG.

“La correction de Bastia sonne comme un retour à la case départ. Les discours d’unité retrouvée ont fait long feu, écrit Le Parisien. En novembre 2012, Carlo Ancelotti avait rencontré le même type de problème et avait lui aussi modifié son management et son système tout en responsabilisant ses cadres. Mais hier, ces derniers, Thiago Silva en tête, ont encore fait faux bond à leur entraîneur. Absence de leadeurs, absence de résultats : jusqu’à quand ce scénario peut-il durer ? C’est toute la question.”

“Inenvisageable il y a encore quelques semaines, le licenciement de Laurent Blanc en cours de saison n’est plus une question taboue, poursuit le quotidien francilien. Le légendaire Fabio Capello, 69 ans, toujours en poste avec la sélection russe, possède le CV et l’envergure pour réussir une telle mission. Mais peut-il seulement se rendre disponible ? Leonardo, est pour sa part toujours en contact avec le président Al-Khelaïfi. L’Italo-Brésilien a déjà réussi une mission comparable à l’AC Milan. Il pourrait se laisser tenter par l’idée d’un retour à Paris. (…) L’effectif va se renforcer dans les prochains jours avec le retour simultané de quatre joueurs cadres : Sirigu, Thiago Motta, Lavezzi et Cavani. La réintégration des deux derniers cités, sanctionnés après leur retour tardif de vacances, s’impose. (…) Face à la crise, les dirigeants peuvent aussi changer leurs plans et se positionner sur le marché des transferts. Leur marge de manœuvre est limitée par les contraintes du fair-play financier puisqu’ils sont censés équilibrer, encore cet hiver, les achats et les ventes de joueurs.”

“Cette défaite (2-4) au bout d’un scénario fou semble avoir laissé des traces. Comment expliquer l’inexplicable ? se demande L’Equipe. Alors que le début d’année 2015 annonçait des jours meilleurs, le PSG, et surtout Laurent Blanc, ont perdu gros à Bastia. L’entraîneur a d’ailleurs mis près d’une demi-heure avant de passer devant la presse, une rareté. Il en avait gros sur le cœur, lui qui sait son crédit de plus en plus limité. Il n’a pas été capable de trouver les mots pour changer le cours de cette rencontre mais la faiblesse de certains et des stars supposées, notamment Ibrahimovic, ne cadre pas avec les ambitions du club. Blanc, longtemps mis en difficulté par ses dirigeants, n’a pas trouvé chez ses hommes des soutiens suffisants.  Cavani et Lavezzi devraient revenir très vite et offrir à l’entraîneur des solutions. Sera-ce suffisant ? Le déplacement à Saint-Etienne, mardi en quarts de finale de la Coupe de la ligue, devient un rendez-vous majeur pour un club qui vient tout juste de chuter du podium, une première depuis l’arrivée de QSI à sa tête.”

Les notes de L’Equipe : Douchez 3 / van der Wiel 4 / Silva 5 /Luiz 5 /Maxwell 3 /Cabaye 5 / Rabiot 4 / Pastore 2 / Matuidi 4 / Lucas 5 / Ibrahimovic 3.

Les notes du Parisien : Douchez 3 / van der Wiel 3 / Silva 2 /Luiz 3 /Maxwell 3 /Cabaye 4 / Rabiot 3 / Pastore 3 / Matuidi 3 / Lucas 3.5 / Ibrahimovic 3.

Bouton retour en haut de la page