OpinionPSG News

Nedjari : “La Chine ? On commence à cerner les hésitations d’Angel Di Maria”

Quand on voit ce que la Chine offre à Tevez, on comprend que Di Maria puisse se poser des questions. Tel est le sentiment de Karim Nedjari, ex-directeur des magazines Sports de Canal Plus.

“En offrant à Carlos Tevez la rémunération indécente de 38M€ par saison, le Shanghai Shenhua a réussi à convaincre l’attaquant argentin de quitter Boca Junior, son club de cœur, où il avait juré de finir sa carrière. Mais c’était avant de voir le chèque et les zéros alignés, écrit Nedjari sur son blog Yahoo Sport. On comprend pourquoi Pocho Lavezzi est parti l’an passé s’amuser chez les Chinois (pour 17M€ par an, seulement.)… De même, on commence à cerner les hésitations d’Angel Di Maria. […] Bon, on pourrait éviter de parler d’argent pour raconter la belle histoire de Carlos Tevez, gamin pauvre argentin acheté par un fonds de pension aussi spéculateur que peu scrupuleux, qui décide de sacrifier sa carrière pour mettre sa famille à l’abri pour dix générations… On pourrait aussi chialer face à l’évolution du football où plus rien n’a de prix donc plus beaucoup de sens. Instaurer de la morale dans un milieu qui s’en moque revient à cracher en l’air.”

Bouton retour en haut de la page