Articlesfil infos

PSG-ACA : Piocelle veut des points

Avec 0 point au compteur après les quatre premiers matches de championnat, l’AC Arles-Avignon pointe bon dernier du classement de Ligue 1. C’est dire si le promu a besoin de se refaire rapidement une santé s’il ne veut pas revivre la saison catastrophique de Grenoble l’an passé, qui avait débuté son championnat par douze défaites en autant de journées.

Pourtant, avec ses 18 recrues à l’inter-saison, l’AC Arles-Avignon, s’il ne trouve pas encore fréquemment le chemin des filets, est, de l’avis des observateurs, un club en devenir qui ne mérite pas le rôle de faire-valoirqu’il occupe jusque-là. Une équipe plus compétitive qu’on ne le croit et peu en réussite, dont les premières défaites face à Sochaux, Lens, Toulouse et Rennes avec seulement un but d’écart à chaque fois, laissent une montagne de regrets… mais aussi d’espoir pour la suite.

On écoute Sébastien Piocelle, commenter cette actualité brulante sur le site officiel de l’ACA :

« Je pense que des quatre matches que l’on a joués, c’est celui-là le plus abouti tant au niveau du jeu, de l’engagement et des occasions. Rennes n’a pas eu de véritables occasions si ce n’est cette magnifique frappe. C’est une déception supplémentaire, mais le point positif c’est notre comportement contre une bonne équipe de Rennes qui terminera certainement dans le premier tiers du championnat. On a vu que l’on avait le niveau, qu’il ne manquait pas grand-chose, il manquait seulement un but ».

Le capitaine de l’ACA se veut néanmoins positif pour la suite, à savoir deux rencontres contre le PSG et l’OM dans la foulée : « Ces deux matches qui arrivent s’annoncent sur le papier très difficiles mais on ne va rien lâcher et on va continuer à travailler, à se battre pour prendre nos premiers points (…) Le plus important c’est que l’on a vu que l’on avait le niveau et sur le terrain on s’aperçoit que l’on n’est pas loin de nos adversaires, que l’on est bien à notre place dans ce championnat de Ligue1 et qu’il faut vite prendre nos premiers points. Le faire à Paris cela serait bien avant de recevoir Marseille pour un grand derby. On a un groupe intelligent et de qualité, tout le monde est conscient de ce qu’il faut faire ! ».

Bref, Arles-Avignon, contrairement à ce que l’on pourrait penser, n’est sans doute pas la meilleure équipe à prendre à domicile pour un PSG actuellement en plein doute.

Bouton retour en haut de la page