Uncategorized

PSG-AS Roma 1-1 (0-0) 01/08/10

Dans un Parc encore peu garni, le PSG arrache un bon match nul contre la Roma au terme d’un match spectaculaire. Encourageant. Bordeaux remporte le Tournoi pour avoir marqué un but de plus.

Autant hier on avait peine à vous conter le match contre Porto tant il fut soporifique et pauvre en occasions, autant ce soir contre la Roma nous avons vécu un match aussi spectaculaire que palpitant, si bien qu’on ne sait pas trop par où commencer ! Pourtant, face à cette Roma presque au complet (Ranieri a préféré ne pas faire jouer Adriano, blessé), on ne donnait pas forcément cher de la deuxième équipe mixte mise au point par Kombouaré pour jouer ce Tournoi de Paris.

Certes, la Roma a 15 jours de retard dans sa préparation, mais en face, le PSG présente une défense très inexpérimentée avec, après la sortie de Jallet, Makonda, Sakho, Touré et Ceara associés. Si Touré a souffert face à Totti et Vucinic, le PSG s’est montré sous un jour intéressant avec une envie de bien faire évidente. Avec Nenê et Bodmer, le jeu parisien est plus percutant et le Brésilien se procure trois occasions (14′, 18′, 35′) avant qu’une tête d’Hoarau sur un corner de Nenê ne soit sauvé sur la ligne (33′). Côté Roma, Coupet sort formidablement dans les pieds de Menez, 21′(qui cédera sa place tout de suite après) et repousse avec brio les tentatives de Totti ou Riise (37′, 45′). On ne s’ennuie vraiment pas.

En deuxième mi-temps, la Roma va rapidement prendre l’avantage par Greco d’un plat du pied suite à un petit ballon dans la surface donné par Riise (1-0, 47′). Puis Paris va être à deux doigts de boire la tasse. Après une faute de jeunesse de Makonda dans la surface, Totti trompe Coupet sur le pénalty qui suit, mais que M. Lannoy va le faire retirer. Sur la deuxième frappe, Coupet arrête la tentative du Romain. A n’en pas douter, Coupet est en super forme et mériterait le titre de joueur du match.

Mais cette saison, le PSG ne lâche rien. Si la frappe de Bodmer heurte la transversale (63′), le PSG va presser pour forcer le verrou romain. Et, après une victoire in extremis contre Porto hier, c’est au bout du bout des arrêts de jeu qu’Hoarau va délivrer le Parc sur une tête rageuse en conclusion d’un petit numéro de Maurice sur le droite. Il n’y avait guère que 15.000 personnes dans les tribunes, mais les spectateurs présents vont savourer ce but comme il se doit par des applaudissements nourris. Paris mérite amplement son match nul et peut maintenant se concentrer sur l’ouverture du championnat contre St-Etienne au Parc.

Avec 4 points, mais un but de moins marqué, le PSG cède la première place du Tournoi aux Girondins de Bordeaux qui, sans vouloir jouer les rabat-joie, auront eu à affronter les deux équipes réserve de Porto et la Roma. De bon augure pour Paris en tout cas dans la tentative du club de remplir le Parc prochainement.

Paris-SG : Coupet – Jallet (Ceara, 32e), A. Touré, Sakho, Makonda – Giuly, Bodmer (Maurice, 83e), Clément, Nenê – Hoarau, Luyindula.

AS Roma : Bertagnoli – Rosi, Andreolli, Mexès, Riise – Taddei, Perrotta, Greco, Menez (Pit, 28e) – Totti, Vucinic (Brighi, 79e).

Bouton retour en haut de la page