C. de FrancePSG News

PSG / Monaco : Les notes

Après s’est affrontés il y a seulement trois jours (0-0), le Paris Saint-Germain et Monaco ont remis le couvert pour les quarts de finale de la Coupe de France. Sauf que cette fois, les Parisiens ont très vite mené au score (3′). En face, Monaco n’a pas réagi. Il a fallu que Traoré touche la barre transversale de Paris sur un coup-franc (19′) pour enfin voir les Monégasques tenter leur chance aux avant-postes.

Ce léger sursit n’a pas tenu à l’entame de la seconde période puisque Paris a corsé l’addition avec un but de Cavani (52′). Les dix minutes suivantes ont ressemblé à un véritable calvaire pour Monaco qui a subi d’innombrables assauts. Ensuite, les Parisiens ont légèrement relâché leur pression tout en continuant de dominer les Monégasques jusqu’au coup de sifflet final.

Douchez [usr=5] Ses relances aux pieds ont été handicapantes pour sa défense pendant les vingt premières minutes. Il a tout de même fini par se reprendre d’autant plus qu’il a eu deux arrêts à assurer (36′ et 45′) peu de temps avant la pause. Son match s’est arrêté là car l’ASM n’a plus réussi à s’approcher de ses cages.

Marquinhos [usr=6,5] Le Brésilien est en forme. Cette fois, c’est dans le couloir droit qu’il a fait valoir ses capacités. Jamais pris à défaut, il a aussi participé à quelques offensives parisiennes. Il a fini le match sereinement au poste de milieu défensif.

Thiago Silva [usr=7,5] Le capitaine parisien a tout simplement été infranchissable. Son sens de l’anticipation a fait merveille. Il a ainsi parfaitement neutralisé Berbatov. Même le coup de coude maladroit du Bulgare ne l’a pas perturbé. Pourtant, sa pommette avait doublé de volume…

David Luiz [usr=7] Après quelques intérims au milieu de terrain, il a retrouvé le poste de défenseur centrale. Il s’est immédiatement mis en évidence en ouvrant le score de la tête (3′). Ensuite, il s’est contenté d’assurer l’essentiel. En fin de match, sa débauche d’énergie lui a permis de gagner tous ses duels.

Digne [usr=5,5] Il a tenu son rang sans difficulté derrière. Lors de ses montées, il a souvent réussi à combiner avec ses partenaires. Cependant, ses percées ont rarement abouti à des centres dangereux.

Rabiot [usr=6,5] Devant sa défense, il a récupéré de nombreux ballons avant de relancer le jeu efficacement et dans le bon timing. Durant les dernières minutes, le coaching de son entraîneur lui a permis de jouer plus haut sur le terrain et donc de participer davantage aux actions parisiennes.

Verratti [usr=7] Il a encore été précieux pour couper les attaques adverses. Mais il ne s’est pas contenté de défendre en menant beaucoup de mouvements parisiens. A force d’insister, il est parvenu à délivrer une passe décisive sur le second but du PSG. Il a cédé sa place (73′) à Van der Wiel en fin de match.

Matuidi [usr=6,5] Comme Monaco prenait peu de risques, il a eu tout le loisir de se projeter vers l’avant. Pendant les temps forts monégasques, il a ressorti le bleu de chauffe pour harceler les porteurs de balles. Il a été remplacé (80′) par Maxwell.

Pastore [usr=7,5] Il a illuminé le jeu au milieu de terrain. Pourtant il a fallu attendre la seconde période pour voir le talent de l’Argentin faire de réelles différences. Il s’est même procuré beaucoup d’occasions personnelles mais soit le poteau (61′) ou une étrange maladresse (62′) ont contre-carré ses plans.

Lavezzi [usr=6] Tireur attitré des coups de pied arrêtés, il a bien rempli ce rôle comme en témoigne son premier corner repris victorieusement. Dans le jeu, il a servi de point d’appui à ses partenaires d’attaque qui ont allègrement profité de ses passes. Il ne s’est procuré qu’une seule véritable occasion qu’il n’a pas réussi à cadrer. Il est remplacé (81′) par Bahebeck.

Cavani [usr=5,5] Toujours aussi déterminé dans le combat, il a couvert beaucoup de terrains pour aider ses coéquipiers en première période. Il a attendu le retour des vestiaires pour remplir son rôle d’attaquant et remporter son face-à-face avec Stekelenburg (52′). Malgré ce but, l’Urugayen a encore fait preuve de beaucoup de maladresse.

Bouton retour en haut de la page