ArticlesClasicofil infosUncategorized

PSG-OM 2-1 Une victoire qui fait du bien

Le PSG s’impose face à l’OM au Parc et monte sur le podium. Erding et Hoarau ont marqué. Bref, une très bonne soirée.

Non, Paris n’est pas Zilina. Peguy Luyindula avait bien fait de le rappeler 48 heures avant le Clasico, à l’adresse de supporters de l’OM et des observateurs qui ne donnaient pas cher de la peau du PSG avant cette rencontre face à un OM soi-disant retrouvé depuis sa victoire éclatante en Ligue des Champions.

Non, Paris n’est pas Zilina et hormis une attaque qui tardait jusqu’à ce soir à trouver le chemin des filets, le PSG de cette saison est bien plus excitant que ses prédécesseurs et nous parait outillé pour aller chercher une place sur le podium en fin de saison. Un podium que le PSG retrouve d’ailleurs ce soir, après sa victoire probante sur son vieux rival marseillais.

Et pour accueillir les hommes de Deschamps, Paris a fait ce qu’il sait faire de mieux cette saison : tenter d’emballer la rencontre dès le début du match. Bien placé et jouant haut, les PSG récupère de nombreux ballons et pousse l’OM à des relances hasardeuses pour mieux lancer ses attaques. Sur l’une d’elles, Nenê est décalé à l’entrée de la surface. Mandanda ne peut capter sa frappe du gauche à ras de terre, et c’est Erding, le maudit, qui se charge de pousser l’offrande au fond des filets. On joue la 8ème minute et Paris mène 1-0 !

Le PSG, qui ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin, continue de profiter des erreurs d’un OM pas encore en marche, pour enfoncer le clou. Après deux tentatives de volée manquées, Nenê envoie Hoarau vers le but par un amour de ballon en cloche dans le dos d’Heinze. Hoarau reprend de volée droit devant lui et trompe Mandanda. On croit rêver. Paris mène 2-0 à la 19ème minute et Erding et Hoarau sont les deux buteurs de la soirée. Assurément une grosse côte pour les parieurs en ligne !

Malheureusement, le PSG poursuit son match aussi comme il le fait habituellement, c’est à dire en offrant une réduction du score très rapide à son adversaire. Gignac déboule côté droit et adresse un petit ballon en retrait qu’Edel ne peut que repousser dans les pieds de Lucho. L’OM réduit le score sur un cadeau, presque copie conforme du premier but parisien (2-1, 22′).

Paris met fin à une longue série

Dès lors, l’OM va tenter d’imposer son jeu collectif mais Paris tient. Petite frayeur tout de même sur cette tentative de frappe de Gignac bien détournée par Edel juste avant le pause(45’+2).

La deuxième mi-temps ressemble à la fin de première. Paris abandonne le ballon et tente de procéder en contre. Un beau rush de Nenê sur un une-deux avec Hoarau ne va pas au bout. Dans la foulée, pas attentif, Sakho laisse filer Rémy, pas hors-jeu, vers le but. Sa frappe n’est pas cadrée (51′). Bien que dominé, le PSG tient bon et ne concède pas trop d’occasions. Une solidité défensive de nouveau de mise, même si les Rouge&Bleu seront de nouveau très inquiétés dans les dernières minutes. L’OM tente le tout pour le tout en se ruant à l’attaque, mais les entrées d’Andre Ayew et de Brandao n’inverseront pas le cours de la partie.

Paris tenait à sa victoire et a fait preuve encore une fois d’un bel esprit de corps pour tenir ce bon résultat. Les hommes de Kombouaré mettent aussi fin à 6 ans de disette : autant d’années où le PSG n’avait plus battu l’OM au Parc. Et pour couronner le tout, le PSG monte même sur le podium ce soir.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page