PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Bayern, Navas, Mbappé, Marquinhos, Verratti, Florenzi, notes…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce dimanche 11 avril 2021, lendemain de victoire 4-1 à Strasbourg (buts de Mbappé, Sarabia, Kean et Paredes) et 48 heures avant la réception du FC Bayern au Parc des Princes.

Le PSG “n’a fait qu’une bouchée de Strasbourg, un succès qui maintient les champions de France à trois unités du leader Lille et soigne leur moral trois jours avant la réception du Bayern”, publie l’AFP. “Avec six journées encore à jouer, le duel de tête entre Lille et Paris s’annonce serré jusqu’au bout. Monaco et Lyon, hôtes respectifs de Dijon et Angers dimanche, restent également encore en course.”

“Deux salles, deux ambiances. Alors que le Bayern coinçait à domicile contre l’Union Berlin (1-1), le PSG déroulait à Strasbourg (1-4). Soit le négatif de la photo du week-end dernier… À trois jours du quart de finale retour de la Ligue des champions, Paris a évité le faux pas qui lui aurait sans doute coûté le titre national et lui aurait mis une pression maximale pour conserver son but d’avance mardi”, constate le JDD. “Depuis mercredi, le Bayern vit, lui, sous tension. L’entraîneur Hansi Flick et le directeur sportif Hasan Salihamidzic ne peuvent pas s’encadrer et ne prennent plus la peine de le cacher. Outre Lewandowski et Gnabry, le Bayern a perdu Süle. Et peut-être Boateng. Hier, Coman a aussi été touché au genou. Il est sorti à la pause. Comme Navas à Strasbourg, remplacé par Rico, le seul nuage de la journée parisienne… Il a été mis dans le formol à la pause. Juste «par précaution» ? A priori oui, mais en ajoutant «nous espérons qu’il n’y a rien de grave», Pochettino a semé le trouble.”

L’Equipe estime que le PSG a connu un “après-midi idéal” à Strasbourg. “Les feux sont au vert, avec des signaux individuels contrastés. Suspendu à Munich mais attendu mardi, Paredes a été excellent. Jamais aussi bon que lorsqu’il n’est pas sous pression, l’Argentin a orienté le jeu à son aise. Il a eu le souci constant de jouer vers l’avant et vite, ce qui sera essentiel mardi. À l’inverse, Rafinha, qui peut être une option si Verratti n’est pas là, a déçu dans une position de 10. […] Les nouvelles les plus rassurantes sont venues des héros de Munich. Danilo et surtout Kimpembe ont affiché une mentalité irréprochable. Quant à Mbappé, avec un but et une passe décisive, il s’est encore baladé sans donner l’impression de trop forcer et en prenant bien soin d’éviter les tacles. En attendant de lever les derniers doutes (Marquinhos, Verratti, Florenzi), que demander de plus ? […] Victime d’une lésion de grade 2 des adducteurs, Marquinhos sait ses chances de participer au retour extrêmement minces. Dans ce genre de cas, une indisponibilité minimale de trois semaines est préconisée. Le Brésilien repassera demain un examen radiologique qui permettra de voir l’évolution de la blessure. Les examens cliniques donneront également un aperçu de la faisabilité de le faire jouer. En interne, on dit que Marquinhos va tout entreprendre pour être présent. Mais une rechute pourrait provoquer une indisponibilité jusqu’à la fin de la saison. Et le PSG ne semble pas disposé à prendre un tel risque. En revanche, Verratti et Florenzi seront aptes. Assez pour être titulaires ? C’est une autre question. Dans l’entourage de Verratti, on annonçait qu’il se sentait de mieux en mieux.”

  • Les notes de L’Equipe pour le PSG : Navas : 5 / Rico : 5 / Kehrer : 4 / Danilo Pereira : 6 / Kimpembe : 7 / Bakker : 6 / Herrera : 6 / Paredes : 8 / Rafinha : 3 / Sarabia : 7 / Kean : 7 / Mbappé : 8
  • Les notes du journal Le Parisien : Navas : 5 / Rico : 5 / Kehrer : 5 / Danilo Pereira : 6 / Kimpembe : 7 / Bakker : 5,5 / Herrera : 5,5 / Paredes : 7,5 / Rafinha : 5 / Sarabia : 6,5 / Kean : 6,5 / Mbappé : 7,5

“On retiendra qu’avec désormais 21 buts et 7 passes décisives en L1, Mbappé porte ce PSG en championnat. Ce n’est en rien une révélation. Mais cela confirme qu’il est un attaquant increvable et tout-terrain”, écrit Le Parisien. “La seule ombre au tableau idyllique réside dans la gêne musculaire ressentie par Keylor Navas. L’inquiétude n’était pas de mise, hier, et le staff entend récupérer son gardien pour mardi. La journée d’aujourd’hui sera également déterminante pour Verratti et Florenzi, qui doivent subir une batterie de tests après avoir contracté le Covid. Théoriquement, ils seront sortis de leur période d’isolement de dix jours et pourraient postuler à une place dans le groupe. Idem pour Diallo (malade) et possiblement Icardi (cuisse). La véritable inconnue concerne Marquinhos. Un nouveau point médical doit avoir lieu aujourd’hui, ou plus sûrement demain, même si, pour le capitaine, les délais semblent très courts. Mais quand on sort d’une semaine aussi porteuse, il n’est pas interdit de rêver.”

>> RENDEZ-VOUS TWITCH/CANAL SUPPORTERS CE DIMANCHE A 10H30

Bouton retour en haut de la page