PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : LOSC, L1, UCL, Verratti, Neymar…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce samedi 3 avril 2021, jour de match (17h/C+) de la 31e journée de Ligue 1 contre le LOSC (63 points comme Paris) au Parc des Princes. Soit un sommet déterminant pour le titre domestique quatre jours avant le choc européen à Munich, que manquera aussi Marco Verratti, positif au Covid.

“Après deux semaines de break international, voilà que se profile une quinzaine en haute altitude pour Pochettino, qui va lui faire tutoyer l’Himalaya”, écrit l‘AFP. “Une seule défaite pourrait être fatale au PSG, qui veut tout gagner. Mais un sans-faute le rapprocherait de ses énormes ambitions. Contre Lille, Paris tient l’occasion d’écarter son concurrent le plus coriace sur le plan national. Neymar, affuté, est attendu comme titulaire face aux Dogues. Sa présence doit servir de catalyseur pour une équipe qui n’a pas délaissé non plus tous ses soucis. Blessés avec leurs sélections, Verratti, par ailleurs positif au covid, et Danilo Pereira sont revenus à la case infirmerie, où Kurzawa et Icardi continuent de se soigner. Des interrogations pèsent aussi sur l’état de forme de Mbappé, mobilisé avec les Bleus sur une séquence éprouvante, marquée par un long déplacement au Kazakhstan.

Le Parisien estime que le test positif au Covid de Marco Verratti pose question. “Il ne fait guère de doute que cela s’est produit lors du passage du milieu de terrain avec la sélection italienne, lit-on. Verratti n’est pas le seul joueur à revenir malade de la sélection. […] Reste à savoir dans quel état, et avec quelles séquelles, il sortira de cette deuxième infection au coronavirus. Quoi qu’il en soit, il devra patienter.” Au sujet du PSG-LOSC, on peut lire que “s’il en a bien un qui attend impatiemment cette rencontre, c’est Neymar.” En manque de rythme, “il aura toutefois l’occasion d’envoyer un signal fort avant le quart à Munich. […] Mbappé attirera une fois encore l’essentiel des regards. […] Les Parisiens ne pourront en tout cas pas se plaindre d’un traitement défavorable avant leurs retrouvailles avec l’Europe. Le Bayern aura lui aussi en effet fort à faire aujourd’hui face à son dauphin, Leipzig. Et le club bavarois n’aura que ce rendez-vous de Bundesliga pour mettre au point un système de jeu sans Lewandowski.”

“Entre l’état de forme de Neymar (20 minutes au compteur depuis mi-février), le rendement aléatoire de Mbappé, les absences d’Icardi, Kurzawa, Danilo et l’impact de l’annonce du test positif au Covid de Verratti, déjà forfait pour le choc du jour mais qui manquera aussi celui face au Bayern mercredi, le champion sortant a autant d’atouts dans sa manche que de motifs de faire de cet après-midi au Parc des Princes un vrai moment de sport et de suspense, même à son détriment, commente L’Equipe. “PSG-Lille, une finale ? Ce serait oublier aussi que deux autres larrons piaffent en embuscade, Lyon et Monaco, prêts à profiter d’un nul par exemple. Ce match à quatre est la promesse d’une dernière ligne droite exaltante. […] Les hommes de Pochettino enverront un message fort à la concurrence s’ils se montrent implacables. […] Pour les Nordistes, l’enjeu sera aussi important et cette affiche pourrait être un tournant. Après avoir admirablement tenu toute la saison, ils semblent sur un fil. Une nouvelle gifle sans appel sur la pelouse du Parc traduirait la fin d’un souffle, avec le risque de voir tout le château de cartes s’écrouler et de terminer à la place du con.”

“Le LOSC va savoir s’il a l’étoffe d’un champion”, titre La Voix du Nord. “Un peu plus de deux semaines après y avoir subi une correction en Coupe de France (3-0), le LOSC retrouve le PSG au Parc des Princes et n’a, cette fois, plus le droit de s’y noyer sous peine d’hypothéquer ses rêves de sacre.

Bouton retour en haut de la page