PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Neymar, cartons, finale, chantier des latéraux…

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 14 mai 2021 dans la presse hexagonale. La qualification de l’AS Monaco pour la finale de la Coupe de France. Le Club du Rocher sera donc l’adversaire de Paris (qualifié la veille aux tirs au but à Montpellier: 2-2, 6-5 tab) mercredi prochain (19 mai) au Stade de France. Monaco n’avait plus joué de finale de Coupe de France depuis 2010 et une défaite contre… le PSG (0-1 ap). Ce sera la 19e finale de l’histoire Rouge & Bleu (13 triomphes).

Dans Le Parisien, on évoque “les cartons qui coûtent cher” à Neymar. Le n°10 du PSG sera sans doute suspendu pour la finale de la Coupe de France, mercredi. “À moins que le PSG n’emboîte le pas de Lyon, qui après la fin de match houleuse à Monaco, avait saisi le CNOSF après l’expulsion de De Sciglio. Une démarche suspensive qui pourrait permettre de décaler la suspension de Neymar au dernier match de championnat, à Brest.” Un avertissement sévère reçu à Montpellier mercredi soir mal digéré comme le montre le post de Neymar sur Instagram. “Je joue cinq minutes, je fais une faute et je prends un jaune, sans aucune hésitation. Merci de m’avoir sorti de la finale, a-t-il écrit. Je pense qu’ils en font une affaire personnelle.” Le journal francilien relève que “depuis son arrivée à Paris en août 2017, Neymar est le joueur du PSG à avoir manqué le plus de matchs pour raison disciplinaire. Si, comme c’est probable, la commission de la FFF le sanctionne aujourd’hui, il purgera mercredi prochain sa 14e rencontre de suspension.” A moins que le club ne passe par la case CNOSF (Comité national olympique et sportif français) donc.

Du côté de L’Equipe on s’intéresse aux couloirs du PSG car un vaste chantier est lancé. À gauche ce sera Juan Bernat numéro 1, et une réflexion est en cours sur le n°2. “Le nouveau staff a cerné rapidement les manques actuels de Kurzawa. Si une offre satisfaisante tombe, un départ n’est pas à écarter. Le déficit de fiabilité technique du tonique Bakker (20 ans) a été acté. Sans doute le latéral le plus complet, Diallo a alterné le très bon (Barcelone) et le plus quelconque (City) à ce poste. S’il ne rechigne pas à occuper cette position, il n’a jamais caché sa préférence naturelle pour l’axe”, peut-on lire. A droite Alessandro Florenzi n’a pas convaincu. “Un latéral solide dans le duel est recherché. Qui ne sera pas Kehrer, sur lequel Leonardo a des doutes depuis de très longs mois. La piste menant à Aurier (28 ans, sous contrat jusqu’en 2022 avec Tottenham) a été activée. Des discussions de club à club ont été entamées. Une piste étonnante compte tenu de l’historique du joueur à Paris. En n°2, alors que Dagba était perçu comme partant certain, la tendance s’est infléchie depuis plusieurs semaines (et le retour face au Bayern). Et l’hypothèse de le voir rester n’est plus du tout à écarter.”

Bouton retour en haut de la page