PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Poche, Mauricio Pochettino et Pochettino

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 27 décembre 2020 dans la presse hexagonale : des portraits de celui qui doit succéder à Thomas Tuchel : Mauricio Pochettino (48 ans). Le technicien argentin est partout. Et il doit débarquer à Paris avec deux assistants au moins : Jesús Pérez et Miguel D’Agostino. Et possiblement Sebastiano, son fils diplômé en sciences du sport de l’université de Paris-Saclay, pour la prévention des blessures et la remise en forme.

“Tout Paris parle de lui et ça ne date pas d’hier. Ni même de mercredi soir”, écrit le JDD. “A priori, on n’entendra pas se plaindre de la politique sportive ce titulaire d’un master en gestion des entreprises, obtenu à la fin de son parcours de joueur. Sa philosophie ? « Progresser en symbiose avec le projet du club et remplir les objectifs avec les outils mis à notre disposition », a-t-il énuméré dans sa dernière prise de parole, en août dans El País. […] Une certitude : à partir du 3 janvier, les Parisiens vont cavaler. « C’est l’un des entraîneurs les plus exigeants d’Europe sur le plan physique », annonce l’agent d’un ancien de Tottenham. […] Pour éliminer le Barça, il semble doté du bon profil. Déjà parce qu’il incarne totalement le rival régional, l’Espanyol, où il a joué neuf saisons puis entraîné trois. Il avait déclaré qu’il aimerait mieux retourner dans sa ferme en Argentine que diriger un jour les stars blaugrana. Une position assouplie l’été dernier, au cœur de son année sabbatique. Cela pourrait compter si le PSG revenait faire la cour à Messi. […] Singularité : Pochettino travaille sans agent. Il sait ce qu’il veut et n’a besoin de personne pour l’obtenir.”

“Les témoins du passage, de 2001 à 2003, du futur entraîneur du PSG se souviennent d’un défenseur fédérateur et d’un homme curieux de tout porté par de belles valeurs”, écrit Le Parisien, dans lequel Jimmy Algerino se souvient de Mauricio Pochettino : “Il voulait comprendre les choses, sur le terrain, au club et dans la vie de tous les jours. Il me faisait un peu penser à Leonardo avec ce désir de s’intéresser à tout. C’était un vrai grand professionnel qui avait la notion du groupe. Il faisait l’unanimité dans l’équipe. Plein de petits signes montraient qu’il pouvait prétendre à une carrière d’entraîneur. Ce qu’il réalise est donc une continuité attendue.”

“Les joueurs du PSG vont devoir s’habituer aux méthodes de travail de leur futur entraîneur”, prévient L’Equipe. “Plages de Dubaï, des Maldives pour certains, campagne argentine ou calme de Marrakech pour d’autres. Les joueurs, qui se tiennent au courant de la révolution en cours via leur groupe WhatsApp, ont quitté le froid de la capitale ces dernières heures. Quand ils regagneront Paris – reprise prévue le 3 janvier –, ils découvriront une nouvelle méthode. Très différente. Pochettino a toujours privilégié les séances matinales. Il est un adepte du travail vidéo, de séances tactiques, des ateliers par postes, d’un suivi nutritionnel et du sommeil poussé. Ses adjoints sont en première ligne. Les mises au vert sont quasi systématiques. Les onze sont connus la veille du match. Ses causeries sont relativement courtes.”

Bouton retour en haut de la page