PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Rennes, Neymar, Messi, Mbappé, Verratti…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 9 mai 2021 dans la presse hexagonale, jour de match à Rennes (36e journée de Ligue 1) sans Kylian Mbappé (suspendu) ni Marco Verratti (touché à un genou) mais avec Neymar Jr qui a prolongé jusqu’en 2025 (une année optionnelle en plus) avec une baisse de salaire annuelle de 6M€ (30M€ contre 36 précédemment) compensée en partie par une grosse prime en cas de victoire en Ligue des champions.

“Il n’y aura pas de feuilleton Neymar”, constate le JDD. “Dans un effet de vases communicants, celui autour de Lionel Messi s’est remis en branle. En fin de contrat au Barça, il rêve de rejouer avec son ami brésilien et le club catalan a des difficultés financières : il n’en faut pas beaucoup plus pour échafauder un scénario. Seulement, son salaire (71M€ brut par an selon les Football Leaks) paraît inabordable dans le contexte actuel, même si Mbappé décidait de s’en aller et même si l’Argentin consentait un effort. La prolongation de Neymar s’accompagne d’ailleurs d’une baisse de salaire. On imagine qu’elle est assortie de bonus la compensant, mais cela donne du crédit à son engagement. Pas anodin au moment où le PSG propose une revalorisation importante à Mbappé (autour de 30M€ par an, selon L’Équipe). Les deux stars se retrouveraient au même niveau ou presque, ce qui reflète aussi leurs trajectoires respectives.

Neymar “a clairement fait franchir un cap au PSG depuis son arrivée”, observe L’Equipe. “À moyen et long termes, l’idée est de montrer que des joueurs de cette envergure peuvent s’épanouir à Paris. D’ailleurs, la prolongation de contrat va officiellement jusqu’en juin 2025 mais, à partir de l’été 2022, une clause lui permettra de le prolonger d’un an de plus, jusqu’en juin 2026. C’était la volonté initiale du clan brésilien. Mais comme en France il est interdit de faire signer des contrats pro de plus de cinq ans et que le nouveau bail de Neymar prend effet dès le 1er mai 2021, une solution a été trouvée permettant de satisfaire tout le monde.”

“A Paris, tout tourne autour de Neymar”, juge Le Parisien. “Pour se donner toutes les chances de marquer l’histoire, il aurait émis une requête avant de prolonger son bail : que ses dirigeants recrutent des joueurs capables de mener le PSG à la victoire en Ligue des champions. […] Tous les regards convergent désormais vers Mbappé. Le joueur est bien décidé à prendre le temps de la réflexion. Sa patience est d’autant plus légitime que la pandémie a grevé les finances de la plupart des cadors, dont certains d’entre eux pourraient en plus être punis pour avoir juré allégeance à la Super Ligue. Un contexte qui pourrait pencher en faveur d’une prolongation au PSG. A l’heure où le club se lance, en Coupe de France comme en championnat, dans les derniers défis de sa saison, Mbappé ne souhaite certainement pas, non plus, voir son cas personnel venir parasiter la fin de l’exercice.”

Quand reverra-t-on Marco Verratti victime d’une distension du ligament latéral interne du genou droit de grade 1 survenue à l’entraînement jeudi à la suite d’un gros coup ? Peut-être pas cette saison qui s’achève le 23 mai. “Une telle blessure nécessite entre 8 jours et trois semaines de cicatrisation du ligament”, explique L’Equipe. “On peut imaginer que le PSG ne cherchera pas à précipiter son retour. Mais si le rendez-vous à Brest, le 23 mai, est décisif, Pochettino se posera certainement la question avec acuité.”

Sinon, il y a match à Rennes aujourd’hui ! “Après son élimination en demi-finale de la Ligue des champions mardi sur le terrain de Manchester City (défaite 2-0), le PSG doit gagner ce soir à Rennes afin de garder le contact avec le leader Lille et éviter de tout perdre ou presque en une semaine, écrit l’AFP. Relégué à quatre points après la victoire des Lillois à Lens (3-0) vendredi dans le derby du Nord, il n’a en effet aucun droit à l’erreur s’il veut conserver une chance de sauver sa couronne nationale.”

Bouton retour en haut de la page