OpinionPSG News

Sanfourche : “Sous Pochettino, ce qui a un peu bougé c’est le rôle de Verratti”

Depuis son arrivée sur le banc parisien le 3 janvier dernier, Mauricio Pochettino a disputé 9 matches avec le PSG. L’Argentin de 48 ans n’a pas encore réussi à donner le style de jeu souhaité à son équipe. Sur le plateau de l’Equipe du Soir, le chroniqueur Philippe Sanfourche estime cependant que le rôle de Marco Verratti est actuellement la seule évolution proposée dans le jeu par l’entraîneur parisien.

Ce qui a un peu bougé, c’est le rôle de Marco Verratti, avec la nécessité qu’il soit un peu plus présent dans les phases de construction, qu’il aille un peu plus loin lorsqu’il porte le ballon et qu’il soit un peu plus disponible sur les phases d’attaque. Cela nécessite aussi que ses replis partent de plus loin, soient plus rapides et plus fréquents. Quand on connait aussi la fragilité de Marco Verratti, il y a point d’interrogation. Mais sur le plan tactique, c’est un peu la seule chose de nouvelle”, a expliqué Philippe Sanfourche sur le plateau de l’EDS. Pochettino veut la même chose que sous Emery et Tuchel, qui était d’ailleurs bien respecté pendant les premiers mois de ces coaches-là. C’est-à-dire le contre-pressing, faire l’effort au moment de la perte de balle même si c’est très haut. Les joueurs le font car ils ont eu des très grosses séances d’entraînement qui ont marqué certains. On aura sûrement l’occasion de parler du pourquoi et du comment Rafinha n’est pas plus utilisé (seulement 20 minutes depuis l’arrivée de Pochettino, ndlr). Il revenait de post-Covid et manifestement quand il a fait les premières séances, ils étaient en train de charger un peu l’entraînement. Ça ne suivait pas parce que c’était trop compliqué (pour Rafinha, ndlr). C’est assez normal parce que c’est un coach qui arrive avec certaines exigences et avec un groupe dans lequel il y a des places à prendre. Finalement, le processus est assez normal et classique.”

Bouton retour en haut de la page