Articlesfil infos

Bodmer, forfait jusqu'à quand?

S’il y a bien un joueur qui a les chevilles qui enflent en ce bon début de saison du PSG, c’est de toute évidence le milieu de terrain parisien Mathieu Bodmer (4 matches de Ligue 1 cette saison). bodmerSeul hic, on ne parle pas là de ses prestations sportives mais de sa blessure du moment, une lésion au mollet. Absent des terrains depuis la mi-septembre, l’ancien lyonnais est aujourd’hui la cible de toutes les interrogations concernant son état physique.

Contacté par nos soins, un ancien médecin du club souhaitant garder l’anonymat analyse ces blessures à répétitions. « Le cas Bodmer est une vraie galère depuis plus de deux ans. A trop vouloir revenir au top de sa forme, il tire sur son corps et brûle les étapes. Le staff médical actuel n’est pas responsable de ces blessures à répétitions. Si le feu vert pour reprendre l’entraînement collectif a été donné au joueur, c’est que rien ne contrindiquait cette décision ». Seulement voilà, à peine revenu sur les pelouses du Camp des Loges, l’international français (1 sélection avec les A’) retombe dans ses travers. « Bodmer craint de perdre son statut de titulaire. C’est pourquoi à peine revenu de sa blessure aux ischio-jambiers, il a dû redoubler d’efforts à son retour à l’entraînement pour retrouver sa place, provocant ainsi sa lésion au mollet. A force de ne pas être à l’écoute de son corps, il risque de ne plus jamais retrouver les sensations qui étaient les siennes à Lille et lors de ces premières années lyonnaises ». Mathieu Bodmer joueur « cramé », simple avertissement ou réelle inquiétude ?

Vu l’importance de cette nouvelle problématique, un second avis s’impose. Collaborateur dans le service du Professeur Saillant au CHU de la Pitié-Salpêtrière, ce médecin spécialisé dans le sport ne souhaite pas, lui non plus, révéler son identité de peur d’éventuelles remontrances à son égard. Le fameux « secret médical » a toujours de beaux jours devant lui. « Je n’ai pas eu accès à son dossier, le Docteur Eric Rolland étant le directeur médical du PSG, c’est lui qui s’occupe de ce cas. Je peux malgré tout vous dire que ces blessures à répétition ont de quoi sérieusement inquiéter le club. C’est du quitte ou double. Même s’il est encore trop tôt pour l’affirmer, on peut craindre que Bodmer ne retrouve jamais le niveau qui était le sien s’il ne prend pas le temps de bien revenir. Ca peut prendre plusieurs semaines mais c’est un mal pour un bien. Depuis son plus jeune âge son corps est mis à l’épreuve, peut être en paye-t-il aujourd’hui les conséquences ».

Alors énième erreur de casting de la cellule recrutement du PSG, nouvelle fourberie du Président lyonnais Jean-Michel Aulas ou simple contretemps : seul l’avenir nous le dira… Mais à défaut de remplacer Jérôme Rothen dans le cœur des supporters parisiens, Mathieu Bodmer le remplace en tout cas déjà parfaitement dans le rôle du blessé de service.

Bouton retour en haut de la page