Compte Rendu de Matchfil infos

Coupe de France : et de 8 !

Au terme d’une finale maîtrisée contre Monaco, le PSG s’offre une 8ème Coupe de France (1-0 a.p.) ! Suffisant pour oublier une saison cauchemar ? Nos photos de l’événement.

cdf23La première chose que l’on peut dire sur cette finale, c’est qu’elle fut globalement dominée par les hommes de Kombouaré. A tel point qu’avec toutes ces occasions manquées par Mevlut Erding ou magistralement sauvées par un Ruffier des grands soirs, on se demandait si ce n’était pas le remake du match de championnat du mois de janvier, où à ne pas savoir scorer, le PSG s’était finalement incliné piteusement 0-1 !

C’est la raison pour laquelle les supporters parisiens (repoussés aux extrémités du Stade de France pour cause de guerre ouverte) ont retenu leur souffle jusqu’au bout, jusqu’à ce but tombé du ciel inscrit par Hoarau à la fin de la première prolongation (1-0, 115′). Sur une incursion de Jallet dans la surface suivie d’un tir puissant, Hoarau voit le ballon détourné par Ruffier lui revenir juste devant la tête et n’a plus qu’à ajuster… pour une fois que les seconds ballons tournent rond pour nos Rouge&Bleu…

Dans un stade acquis aux parisiens, où une partie de la tribune monégasque est restée vide, faute de combattants, le PSG a donc remporté la huitième Coupe de France de son histoire, ce qui en fait, alors qu’il fête cette année ses 40 ans, le club le plus efficace dans ces compétitions couperets. On en est évidemment ravis, même si maintenant il s’agirait de bâtir une équipe vraiment solide et concentrée sur son sujet de bout en bout pour être un peu plus réguliers dans la performance et titiller les meilleurs de notre championnats.

Car il n’y a aucun doute là-dessus. Pour progresser, le PSG se doit d’être chaque année sur le podium pour accéder à la League des Champions, seule compétition internationale vraiment rémunératrice, qui lui permettrait d’étoffer son effectif sensiblement. Faute de quoi, le PSG se paupérise saison après saison, à regarder les OM, OL, Lille, Bordeaux se renforcer avec bourse déliée. Et ce ne sont pas les timides déclarations de notre président Leproux et du propriétaire Sébastien Bazin qui vont nous rassurer sur la suite. Interrogés par de nombreux médias dès le coup de sifflet final, les deux hommes ont avoué avoir compris le problème et vouloir redonner des couleurs au club pour la saison prochaine. Un message positif, peut-être volontairement discret pour ne pas attirer l’appétit des agents gourmands ou des clubs à l’affût des moindres déclarations, prêts à augmenter les tarifs pour faire racker les gogos ! On espère en tout cas que c’est effectivement une posture stratégique que prend la direction de notre club, mais rien ne l’indique en tout cas.

Pour l’instant, les joueurs et le club savourent leur victoire. Elle est bienvenue et tombe à point nommé au milieu d’une saison catastrophe. Elle permet au PSG d’obtenir peut-être un accessit pour figurer en Europa League. Sûrement pas la panacée, mais au moins la possibilité de rhabiller un peu la mariée et de la rendre plus présentable au moment où va bientôt s’ouvrir la saison des transferts. Il va falloir user de tous ses charmes !

[nggallery id=29]

Bouton retour en haut de la page