FémininesPSG News

Endler : “Le sentiment qui prédomine est évidemment la tristesse”

Sauveuse du PSG dans les dernières secondes lors de la victoire en quarts de finale contre Lyon (1-2), Christiane Endler, la gardienne parisienne, a également permis à ses coéquipières d’espérer égaliser ce dimanche après-midi en gagnant un duel contre Oshoala (90e). Mais l’égalisation n’est pas venue et les joueuses d’Olivier Echouafni se sont inclinées (2-1) et donc été éliminées en demi-finale de l’UEFA Women’s Champions League. La gardienne chilienne n’a pas caché que la tristesse prédominait dans le vestiaire parisien à l’issue de cette rencontre.

Le sentiment qui prédomine après cette élimination, c’est forcément la tristesse. Nous avons fait un grand parcours dans cette compétition. Il ne nous a pas manqué grand-chose. C’était un match très difficile, mais aussi très équilibré. Au final, ce sont les Barcelonaises qui se sont qualifiées, mais je crois que globalement nous avons fait bonne figure tout au long de la compétition, se réjouit Endler pour PSG TV. Je pense qu’on aurait pu marquer un deuxième but. On en a eu l’occasion. On avait bien préparé ce match, il ne nous a pas manqué grand-chose. On avait la fraîcheur et la vitesse qui nous caractérisent devant. Maintenant il faut changer d’objectif et se focaliser sur le championnat. On a la possibilité de remporter le titre et il faut consacrer toute notre énergie dans cette quête. C’est ça le football, il faut oublier ce qu’il vient de se passer et se concentrer sur ce qui nous attend.

Bouton retour en haut de la page