C. de FrancePSG News

Galtier : “On ne peut pas dire que le PSG soit un bon tirage”

Demain en fin d’après-midi (17h45 sur France 2 et Eurosport 2), le PSG et le LOSC s’affronteront – au Parc des Princes – dans le cadre des 8es de finale de Coupe de France. Initialement prévue le 6 avril, cette rencontre a été décalée au 17 mars suite à la qualification du PSG pour les quarts de finale de Coupe de France. Et à la veille de cette affiche, l’entraîneur du LOSC, Christophe Galtier, s’est présenté en conférence de presse. Extraits choisis.

L’enchaînement des matches

Galtier : “Je crois que c’est le 13e ou 14e match d’une série. Donc, il y a de la fatigue et une gestion à avoir sur les organismes. Le match face à Monaco (0-0) était difficile sur le plan athlétique et trois jours après on ne peut pas imaginer avoir 75% de possession contre le PSG. Il va falloir beaucoup courir pour récupérer le ballon et ensuite avoir des jambes et de la personnalité pour jouer vers l’avant. Donc automatique, ce ne sera pas le même onze de départ, ce n’est pas une surprise, mais de là à penser qu’on va jouer avec l’équipe D, non. Le point sur le groupe ? Il y a une incertitude, c’est Renato Sanches. Il a une contusion sur le pied. J’ai décidé de faire jouer Mike Maignan contre Paris.”

Ce match de Coupe permettra-il de juger les forces adverses en vue du prochain match de Ligue 1 ?

Galtier : “Est-ce que les forces de demain seront les mêmes qu’après la coupure internationale ? Personne ne le sait. Entre la crise sanitaire et les blessures qui peuvent arriver lors des matches internationaux. On verra comment seront les effectifs lors du championnat. Par contre à mes yeux, c’est un match important. On ne peut pas dire que le PSG soit un bon tirage. Sur leurs 38 derniers matches (en Coupe de France), ils en ont gagné 37 (défaite face au Stade Rennais en finale de Coupe de France 2019 aux tirs au but). C’est l’histoire de Paris en Coupe de France. On sait que nous sommes tombés sur un très bon adversaire, sûrement supérieur à nous et qui a toujours l’ambition de gagner ce trophée. Si nous aussi on a cette ambition d’aller le plus loin possible voire de l’emporter, il faut automatiquement battre Paris. La réalité, elle est là.”

Le PSG le plus prenable de ces dernières années ?

Galtier : “Même si à mes yeux, le PSG reste le favori pour le titre. Il faut tout remettre dans son contexte avec le début de saison, la préparation tronquée et une période de Covid-19. Mais c’est vrai qu’il y a sept défaites en Ligue 1. Le PSG qu’on va jouer reste sur une série de matches importante, notamment avec la confrontation face à Barcelone qui laisse automatiquement des forces sur le plan mental et physique. Le PSG montre une certaine faille, on le voit sur certains matches. Il y a aussi des absences et de la fatigue. Est-ce le bon moment de les affronter ? Je n’en sais rien mais il vaut mieux jouer le PSG maintenant que lorsqu’ils sont au complet et qu’ils disputent un match par semaine.”

Comment préparer un match face au PSG avec l’absence de Neymar ?

Galtier : “Quand il est là, il y a beaucoup plus d’attention dans sa zone car il fait partie des meilleurs joueurs au monde et quand il est en forme il peut à lui seul débloquer une situation. Et ce n’est pas le seul au PSG à pouvoir le faire. Donc c’est plus difficile de jouer le PSG quand il y a Neymar, Mbappé, Di María et Icardi.”

Bouton retour en haut de la page