Articlesfil infos

L'AFLD dit Non pour Edel

edel-apoula-4Le PSG va devoir gérer parfaitement le cas Edel car l’AFLD (Agence française pour la lutte contre le dopage) ne veut pas entendre parler du cas du gardien parisien. Même si le portier des Rouge&Bleu est soigné à la cortisone pour une toxoplasmose oculaire ,l’AFLD, au contraire de l’UEFA, ne donne pas son agrément pour qu’Edel puisse reprendre la compétition pendant son traitement :

“Pour obtenir une autorisation, il faut justifier de deux choses, a expliqué jeudi Bruno Genevois, le patron de l’Agence à RMC : la première, la justification thérapeutique et il est probable que dans le cas du joueur, il y a une maladie à soigner, ça c’est sûr. Mais il faut aussi que par son ampleur, la substance administrée n’aboutisse pas à améliorer la performance de l’intéressé. Autrement dit, se soigner, ça doit vous permettre de vous mettre à votre niveau mais ça ne doit pas vos permettre d’atteindre un niveau supérieur sinon, on frise le problème du dopage”. Et de conclure : “C’est au club intéressé de tirer les conséquences de la décision”.

Autrement dit, même si, comme on vous le signalait précédemment, Edel pourrait arrêter son traitement aujourd’hui, le PSG ne peut pas se permettre de prendre le moindre risque car il sera attendu au tournant.

Bon, de là à dire que le responsable de l’AFLD est le cousin du responsable du comité d’éthique et le beau-frère du patron de la commission de discipline, lui-même neveu du directeur du comité de visionnage et que comme ses camarades il bande à l’idée de traiter le PSG en férocité… mais là on s’égare.

Bouton retour en haut de la page