Champions LeagueChampions LeaguePSG NewsSupporters

Le CUP signataire de la lettre contre la réforme de la Champions League

Une lettre ouverte a été adressée par des groupes de supporters à Andréa Agnelli, en tant que président de l’ECA (association des clubs européens), afin de contester la réforme de l’UEFA Champions League – à l’horizon 2024 – qui doit être validée lundi prochain. Ce courrier est signé par le Collectif Ultras Paris (CUP), les Bad Gones 1987, le Movimiento Ambar (Real Madrid), le Manchester United Supporters’Trust, le Club Nr.12 (Bayern Munich) et d’autres. Pour rappel, ce nouveau format fera passer la Ligue des champions de 32 à 36 équipes. De plus, la phase de poules doit être remplacée par un mini-championnat où chaque équipe disputerait dix matches contre dix adversaires différents.

Extraits de la lettre

“Nos groupes représentent les supporters des clubs qui siègent au conseil d’administration de l’ECA. Nous vous écrivons au nom des millions de supporters à travers le continent que vous avez choisi d’ignorer dans votre tentative de prise de contrôle du football européen. Votre projet de restructuration de la Ligue des champions, basé sur l’augmentation du nombre de matchs, l’introduction d’une qualification fondée sur le prestige historique* et l’appropriation des droits commerciaux de la compétition, menace l’intégrité de l’ensemble de notre sport, lit-on. Vous ne ferez qu’accroître le fossé entre les riches et les autres, détruire les calendriers nationaux et exiger des supporters qu’ils sacrifient toujours davantage de temps et d’argent pour lui leur équipe. […] Nous n’avons ni le temps ni l’argent pour investir dans vos fantasmes ou financer votre avidité sans limite. Et nous sommes à la base de votre modèle économique. Malgré les attentes de certains, il n’y a pas de « supporter de demain », prêt à entrer en jeu pour nous remplacer et sauver votre projet. Nous sommes les supporters d’aujourd’hui, et nous ne voulons pas plus de matchs européens. Nous voulons des ligues nationales fortes et compétitives, une chance de qualification pour les compétitions européennes sur la base du seul mérite sportif et un partage plus équitable des richesses du football. Nous vous demandons donc de mettre fin à votre projet irréaliste. Et nous appelons les instances dirigeantes du football à cesser d’accorder des concessions à l’élite que vous représentez et à intervenir pour protéger l’avenir du jeu.”

*ne fait pas partie de la réforme

Bouton retour en haut de la page