Articlesfil infosUncategorized

Les Sévillans arrogants ?

C’est le parisien qui raconte cette anecdote. A leur arrivée sur la pelouse de Sanchez-Pizjuan hier soir pour un premier entrainement, les joueurs du PSG ont eu la désagréable surprise de voir sur le tableau électronique du stade un score déjà affiché : Séville 4-PSG 0 ! Même si le FC séville est un morceau de choix pour le PSG, le match serait-il déjà joué d’avance dans la tête des Sévillans ? Un “manque de respect” pour le président Leproux qui a peu goûté ce geste de bienvenue.

La presse locale aussi semble faire peu de cas de ce match. “El Diario de Sevilla” a réalisé un article sur le PSG pour le présenter à ses lecteurs qui ont apparemment besoin qu’on leur rafraîchisse la mémoire. Le PSG y est présenté comme une équipe du passé, qui a connu son heure de gloire dans les années 90 et tente aujourd’hui de réaliser la symbiose entre joueurs d’expérience et joueurs en devenir. Jusque-là ça va.

Mais, plus on avance dans l’article, plus le journaliste semble se perdre dans ses notes. Sébastien Bazin y est présenté comme le président du club, notre gardien devient Opula Edel (à la limite Corpula Edel aurait été plus juste, vu son léger embonpoint !). La défense plutôt bancale y est décrite comme étant orpheline des conseils de l’expérimenté Lilian Thuram… qui comme chacun sait n’aura pas joué une seule minute avec le PSG.

Bref, le PSG ne semble être qu’un faire-valoir pour une équipe déjà programmée pour gagner la compétition.

Bouton retour en haut de la page