Champions LeaguePSG News

Revue de presse PSG : Belgrade, Marakana, enjeux…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 11 décembre 2018 dans la presse hexagonale.

“Attention, les Serbes sont intraitables à Belgrade et la qualification n’est pas encore assurée, prévient l’AFP. D’autant que les Serbes peuvent encore espérer se qualifier pour la Ligue Europa. Si Paris ne gagne pas, son avenir européen dépendra du résultat de Liverpool-Naples. Une défaite des Reds ou un match nul ferait les affaires des hommes de Tuchel, mais une victoire de Liverpool couplée à une défaite du PSG reverserait ce dernier en Europa League. Une belle compétition, mais pas celle pour laquelle ses actionnaires qataris ont dépensé tant d’argent… D’autant que Paris reste en quête de revenus supplémentaires dans la perspective du fair-play financier de l’UEFA, qui lui vaut d’être sous le coup d’une enquête. Pour ne pas avoir à calculer, il s’agit donc de gagner.”

blank

“Les Parisiens seraient inspirés de ne pas croire qu’ils vont affronter la même équipe que celle qui a volé en éclats au Parc des Princes, commente Le Figaro. D’autant que les accusations de corruption portées à l’encontre du club de Belgrade sont encore dans les têtes, et que l’Étoile Rouge peut encore espérer une place en 16es de finale de la Ligue Europa au printemps. L’ambiance promet d’être brûlante. Une fournaise. Plus qu’à Anfield. Plus qu’au San Paolo. […] Ce mardi, tous ses joueurs seront pleinement concentrés. L’avenir de leur saison européenne en dépend. L’avenir de leur saison tout court…”

blank

“À ceux qui pensent que le plus dur est derrière le PSG, que son billet pour les huitièmes est déjà composté, l’Étoile Rouge viendra lui rappeler quelques réalités ce soir, dans un Marakana incandescent, écrit L’EquipeL’Étoile Rouge, qui n’a plus perdu dans son stade depuis 32 matches, est habité par un fort sentiment de revanche, après le 6-1 du Parc des Princes. Et de la revanche à la vengeance, il n’y a qu’un pas. […] À l’arrivée, les Parisiens ressortiront grandis de ce voyage ou alors ils n’en ressortiront pas[…] Pour Paris, une présence en huitièmes de finale de la C1 garantirait près de 35M€ de primes de résultats. À ces revenus issus des résultats sportifs s’ajouteraient également les droits télé. Il convient de ne pas oublier les recettes guichets et merchandising, ainsi que l’image pour les partenaires du club au moment où le PSG prospecte afin de trouver un nouveau sponsor maillot, le contrat avec Emirates s’arrêtant en juin 2019. Enfin, une présence du PSG en huitièmes le resituerait sur la carte du continent parmi les favoris au titre. Et, là encore, cela offrirait aux dirigeants parisiens un argument de taille alors qu’ils souhaitent renégocier avec Nike.”

“L’information majeure de la séance d’hier porte sur l’état de santé de Neymar : il va bien. Il était associé à Mbappé, Cavani et Di Maria lors de l’opposition effectuée sur terrain réduit, au Marakana, rapporte le quotidien sportif. Le PSG pourrait se présenter dans une configuration très proche de celle qui a battu Liverpool : un 4-4-2 en phase défensive et un passage à trois défenseurs sur celles de possession, Marquinhos se glissant entre les deux centraux. L’incertitude porte toujours sur l’identité du latéral droit : Meunier ou Kehrer.”

blank

“Jamais les hommes d’Al-Khelaïfi n’ont dû patienter jusqu’à la 6e journée pour décrocher leur qualification. Mais jamais non plus ils n’étaient tombés dans un groupe aussi relevé, explique Le ParisienParis doit donc l’emporter pour se qualifier directement, et peut-être avoir l’heureuse surprise de terminer en tête si, de son côté, Naples ne gagne pas face aux Reds. C’est ce qui rend ce match passionnant et lui confère sa dramaturgie. […] La performance du Ney a été particulièrement rassurante après plusieurs jours de repos et une séance individuelle. Paris pourra compter sur lui. Hormis ses quatre fantastiques, Tuchel a légèrement mélangé ses joueurs lors d’un petit match sur terrain réduit. De quoi laisser planer un doute sur sa composition exacte, même si son équipe devrait être très proche de celle qui avait battu Liverpool.”

Le PSG qualifié si – Il bat Belgrade. – Liverpool ne bat pas Naples. – Il fait match nul et Liverpool bat Naples 1-0, 2-1, 3-2 ou par au moins deux buts d’écart. CLASSEMENT DU GROUPE C 1. Naples 9 pts (+ 3) ; 2. PSG 8 pts (+ 5) ; 3. Liverpool 6 pts (+ 1); 4. Étoile Rouge 4 pts (- 9).

Bouton retour en haut de la page