PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : City, Mbappé, Neymar, insultes, notes…

Vu et lu au sujet du PSG dans la cruelle presse hexagonale ce mercredi 5 mai 2021, lendemain de défaite 2-0 à Manchester contre City en demi-finale de la Ligue des champions.

“Battu au retour comme à l’aller au Parc des Princes, le PSG était un ton en-dessous du Manchester City de Guardiola. Une nouvelle et énorme déception pour le PSG, privé de finale”, écrit l’AFP. “Réalisme, jeu de transition, solidarité… Les Anglais ont étalé tout ce qui a manqué à Paris, qui de son côté a montré une nervosité indigne de son rang de finaliste sortant. […] L’ absence de Mbappé, touché au mollet droit, a pesé lourd sur une équipe qui avait jusqu’ici toujours pu compter, cette saison, sur ses individualités pour dissimuler ses défaillances collectives. Neymar, qui faisait de la C1 sa priorité, n’a pas joué pour deux, comme il le promettait. Le Brésilien a raté son match, en voulant trop faire la différence seul… Paris a raté son premier objectif, mais d’ici la fin de la saison, il est loin d’avoir assuré le deuxième, voire le troisième.”

“Le rêve s’est évanoui dans la nuit de Manchester, trop fort pour Paris. Neymar n’est pas mort sur le terrain, commente Le Parisien. Faible à des postes clés identifiés par Guardiola, le PSG s’est aussi écroulé en perdant ses nerfs, en se trompant de combat et en plaçant le caractère au mauvais endroit. […] Sans Mbappé, incapable de débuter à cause de sa contracture au mollet, le club de la capitale n’avait plus de plan de jeu. Il y avait trop peu de mouvements et de justesse pour déstabiliser ce City. […] Paris sait ce qu’il lui reste à accomplir pour revenir là et dépasser ce stade : de meilleurs latéraux, un milieu plus fort — Paredes, Herrera, Danilo et Gueye ont tous des qualités mais aucune qui fait la différence dans les grands matchs —, plus de réussite. Il nous reste déjà la nostalgie du temps révolu, avec ces belles images de succès probants à Barcelone ou face au Bayern. C’était avec Mbappé. C’était avant.” Et le journal s’interroge sur la suite avec l’attaquant de 22 ans : “Maintenant, Mbappé va devoir choisir“, lit-on. “L’élimination du PSG va accélérer la décision de Mbappé de rester ou non dans la capitale la saison prochaine. L’incapacité du club à remporter la Ligue des champions ne joue pas en sa faveur.” On rappellera au passage que le PSG reste sur une finale et une demi-finale d’UCL… Ce qui lui permettra d’ailleurs d’encaisser via l’UEFA 112M€ (contre 126.8M€ la saison dernière). Plus que les prévisions.

  • Les notes dans le quotidien Le Parisien : Navas : 5 / Florenzi : 2 / Marquinhos : 6 / Kimpembe : 5 / Diallo : 4 / Verratti : 5 / Paredes : 4 / Herrera : 3 / Di Maria : 3,5 / Neymar : 4 / Icardi : 2
  • Les notes pour le PSG de L’Equipe : Navas : 5 / Florenzi : 3 / Marquinhos : 6 / Kimpembe : 5 / Diallo : 4 / Verratti : 5 / Paredes : 4 / Herrera : 4 / Di Maria : 4 / Neymar : 3 / Icardi : 2

Le PSG “peut désormais tout perdre cette saison”, relève L’Equipe. “Il peut toujours nourrir quelques regrets, revisiter des séquences qu’il aurait pu mieux négocier, à l’aller comme au retour. Le PSG a réussi sa campagne européenne mais il a complètement manqué sa sortie. […] Sur cette double confrontation, les Parisiens n’en ont pas fait suffisamment pour espérer mieux. Leur dernière frappe cadrée remonte à la 28e minute du match aller, ce qui complique sérieusement la tâche pour envisager de tromper Ederson. En même temps, City a réussi l’exploit de marquer quatre buts en se créant trois occasions en deux matches, à onze contre onze. […] Paredes, Herrera et Danilo Pereira n’ont définitivement pas des têtes de vainqueurs de la Ligue des champions. Neymar, le joueur le plus cher du monde, devient le plus agaçant du monde lorsqu’il veut tout régler par lui-même. Peut-il en être blâmé pour autant ? Avec qui, à part Di Maria, pouvait-il combiner hier? Désormais, le plus dangereux s’approche pour les Parisiens. Ils pouvaient signer un triplé historique ? Ils peuvent tout perdre, alors qu’en Ligue 1, ils sont toujours un point derrière Lille et que leur parcours en Coupe de France ne dessine pas une autoroute vers le succès. Ce serait terrible ? Pas du tout. Ce qui le serait, c’est que Tuchel, licencié du PSG à Noël, soit champion d’Europe avec Chelsea.” Pour finir, rappelons qu’Ander Herrera et Marco Verratti ont accusé M. Kuipers, arbitre du match, d’avoir proféré des insultes à base de “Fuck”. “L’histoire de ce match n’est peut-être pas terminée”, commente L’Equipe sur le sujet.

Bouton retour en haut de la page