PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Metz, Kimpembe, Mbappé, Real, latéral droit…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce samedi 24 avril 2021, jour de match à Metz (34e journée de Ligue 1, 17h) à J-4 du choc au Parc des Princes contre Manchester City. A l’exception de Bernat et Letellier, tout le monde est apte. Une rareté. Toutefois Marquinhos n’ira pas en Moselle. Le capitaine va poursuivre son programme de reprise en perspective de la demi-finale de Champions League. Reste à savoir si Marco Verratti débutera ce samedi le match de L1 synonyme de première place provisoire avec au moins un nul.

“La réception du PSG, malgré le contexte de huis clos, reste un événement à part. Le rendez-vous de ce samedi à Saint- Symphorien ne fait pas figure d’exception. Les Messins, même au creux de la vague actuellement, l’abordent avec beaucoup d’enthousiasme”, explique le Républicain Lorrain.

“Il faut d’abord accomplir le job, passer provisoirement en tête puis attendre sur le canapé la suite. La semaine où le PSG a donné des leçons d’éthique sportive et de savoir-vivre à l’Europe en rejetant l’idée félonne de la Super League, redevenir le patron du Championnat ressemblerait à une magnifique manière de la conclure”, juge Le Parisien. Ménagé comme Presnel Kimpembe mercredi dernier, Kylian Mbappé (35 buts en 41 matches) est attendu sur l’aire de jeu ce samedi. Le défenseur de 25 ans (2775 minutes de jeu cette saison), “trait d’union du vestiaire”, est à l’honneur dans le journal francilien : “Le champion du monde a réussi le pari de faire oublier Thiago Silva en défense centrale. Ses performances ne lui font pas perdre de vue le rôle de passeur qu’il entend jouer auprès des jeunes joueurs issus du centre de formation.” Et son agent, Julien Merceron, explique : “Les épreuves qu’il a traversées sur le terrain, avec ses blessures, et dans sa vie privée (un enfant prématuré) l’ont fait grandir. La saison dernière, juste avant le Covid, Presnel était déjà bien mais aujourd’hui, j’ai le sentiment qu’il jouit d’un cadre stable pour s’épanouir avec notamment la répétition de grands matches.” Quant à Kylian Mbappé, sous contrat avec le PSG jusqu’en 2022, le Real Madrid et son président Florentino Pérez ne le lâchent pas, explique Le Parisien. Les dirigeants madrilènes “s’activent pour dégager des fonds afin de le recruter cet été” avec le soutien de plusieurs banques et grâce à des ventes de joueurs (Bale, Isco, Marcelo, Jovic, Mariano ou Ceballos), lit-on. “Pérez sait qu’il doit faire un gros coup cet été. En investissant sur Mbappé, les retombées commerciales et médiatiques pour le Real seraient énormes.”

Du côté de L’Equipe, on s’amuse… “Une infirmerie quasi vide, pas de suspendus, pas même un petit cas de Covid ni une fête d’anniversaire trop arrosée que l’on camoufle en gastro ou une sortie sur les réseaux sociaux. Le PSG, ce n’est plus ce que c’était”, ironise le journal sportif. “Le paysage parisien apparaît sans nuage. Cette semaine, al-Khelaïfi, et sa position anti-Super Ligue, était même à deux doigts de se voir décerner le prix Nobel de la paix après avoir sauvé le football européen. Et on ne peut plus compter sur une déclaration piquante de Tuchel au sujet du mercato de Leonardo pour animer.” Du coup le quotidien sportif reprend une information du Parisien et évoque un retour au PSG de Serge Aurier. Cela car les dirigeants parisiens “réfléchissent à une restructuration profonde cet été du côté droit de la défense. […] Bien intégré au vestiaire, le souriant Florenzi suscite toutefois des commentaires sur son niveau. Quand certains cadres influents regrettent, en privé, le manque de qualité dans la rotation. Comme chaque été, il faudra suivre le dossier menant à Hector Bellerin (26 ans, lié jusqu’en 2023 avec Arsenal). Mais cette restructuration pourrait aussi concerner le n°2. Longtemps, Leonardo n’a pas été fan de Dagba. C’est toujours le cas. De quoi relancer le débat autour de l’opportunité d’une vente ? La réflexion est menée.”

Bouton retour en haut de la page