OpinionPSG News

Riolo : “Comme d’habitude, Blanc va être lavé de tout”

Le PSG aurait dû anticiper les situations personnelles, privées, qui ont incité Edinson Cavani et Ezequiel Lavezzi à s’offrir des jours de vacances supplémentaires. Telle est la ligne par Daniel Riolo. Un grand club anticipe, il n’est pas rigide.

“Cavani et Lavezzi ont donc été sanctionnés. C’est acté. L’Institution a donc été préservée. Alléluia. Voilà pour la lecture de façade. Pour le reste, cette affaire souligne une nouvelle fois les défaillances du club, écrit le journalisteAvant les vacances, Blanc annonce la fin des privilèges. Parfait. Mais pourquoi existaient-ils ? Qui a permis ça ? Et derrière l’annonce, en soit, surprenante, la porte dans la gueule! On est donc obligé de taper fort. On ne pouvait pas prévoir ? Pire, dans le cas de Cavani, on est face à un problème plus grave. On sait depuis un an qu’il traverse une période très difficile dans sa vie. Qui sait si sa carrière ne sera pas grandement marquée par son divorce et surtout le fait de ne plus voir ses enfants. On parle d’humains ou de machines ? Tout ça aurait dû être anticipé. Jamais le club ne doit se retrouver dans cette situation. Un grand club n’est pas un club rigide. L’idée est fausse. Le grand club parce qu’il est structuré anticipe toutes les difficultés. Il prévoit. (…) Cavani, Lavezzi au piquet ! Et Motta qui chouine et qui dit presque qu’il veut partir. Le cas Rabiot toujours sur le tapis. La gestion de la blessure d’Ibra. Le PSG marche à l’envers et l’affaire Cavani/Lavezzi n’est qu’une illustration de plusAlors, comme d’habitude, Blanc va être lavé de tout. C’est quand même formidable non d’être l’ami de tout le monde? Tous défendent LOLO! Du jamais vu une telle connivence. (…) La réalité, c’est qu’encore une fois, Blanc, seul, isolé, loin de son groupe est apparu largué, perdu, dépassé par les événements et sa fonction… Les responsables, les vrais coupables de cette situation déplorable l’ont toutefois soutenu et lui ont même tendu le carnet de contraventions. Flic ? Mais Blanc n’a jamais eu plus de pouvoir qu’un garde-champêtre.”

Bouton retour en haut de la page