OpinionPSG News

Séverac surpris par le discours que tient le PSG aux agents

Jeudi, dans Le Parisien, on parlait de “plan de relance du PSG” avec “une star mondiale, un milieu et un latéral droit” pistés pour l’été prochain. Faut-il comprendre Lionel Messi qui est en fin de contrat avec le FC Barcelone ? “Il se prononcera sur la suite de sa carrière fin mai ou début juin“, expliquait le quotidien francilien. “Selon toutes vraisemblances, il donne sa priorité au club catalan mais pas à n’importe quel prix. Les nouveaux dirigeants du Barça épluchent les comptes et donc les trous pour savoir jusqu’où ils peuvent aller dans leur proposition de prolongation. En attendant, le contact entre le clan du joueur et le PSG est constant. D’autant plus que selon les informations du Parisien, le club francilien a dessiné les contours du PSG 2021-2022 avec Lionel Messi dans ses négociations avec des joueurs“Les dirigeants parisiens présentent même une équipe où Messi serait associé et à Neymar et à Mbappé, si le champion du monde décidait de rester. […] Sportivement, une attaque Messi-Mbappé-Neymar réunirait évidemment la crème absolue. En termes de retombées marketing, l’intérêt est également vite compris avec un PSG qui exploserait les chiffres de vente de produits dérivés.” Interrogé par la chaîne L’Equipe sur cet article, le journaliste du Parisien Dominique Séverac a confirmé les informations et confié sa surprise.

“C’est ce qui m’a surpris, apprendre que le PSG, dans les négociations avec les agents, dise qu’il y aura Messi et que Neymar et Mbappé restent. Moi, je croyais que ce n’était pas possible par rapport au Fair-play financier, les salaires, les charges, mais aussi l’empilement de stars… ça sert à quoi de mettre tout le monde ? Ce n’est pas un “All-Star Game” le football”, a commenté le journaliste lors de l’EDS. “Est-ce que Camavinga a le niveau pour le PSG ? Vu ses débuts en équipe de France, il n’a que 18 ans, oui. Si vous préférez Ander Herrera, moi je préfère Eduardo Camavinga. Mais s’il signe, il ne faudra pas me tomber dessus en août parce qu’il a raté deux matches, il faudra lui laisser du temps quand même…”

Bouton retour en haut de la page